Vie Portuaire
CEM21 veut installer à Montoir une unité de broyage de clinker

Actualité

CEM21 veut installer à Montoir une unité de broyage de clinker

Vie Portuaire

La société CEM 21 souhaite s'installer sur la zone portuaire de Montoir pour recevoir par bateau du clinker, un produit inerte qui se présente sous la forme de nodules durs et cristallisés pour la fabrication des ciments. Le développement de l'unité de broyage de clinker représente un investissement de 35 millions d'euros, l'emploi de 50 salariés à temps plein, ainsi qu'une centaine d'emplois indirects (fournisseurs, sous-traitants, et transporteurs). La construction du site fera appel à une main d'oeuvre allant de 70 à 150 personnes pendant 2 ans. « L'unité de broyage est construite dans une démarche environnementale pilote de type HQE (Haute Qualité Environnementale) intégrant également la mise en place et l'utilisation des technologies les plus récentes et de filtres atténuant les nuisances potentiellement liées au bruit ou aux poussières », précise le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire. Le projet, soumis au régime d'autorisation ICPE (Installations classées pour la Protection de l'Environnement), porte dans ce cas précis sur la puissance électrique installée. Le port rappelle que le site de Montoir a une capacité d'accueil et de déchargement de navires vraquiers jusqu'à 50.000 tonnes, une facilité d'accès à un réseau de grands axes routiers et est également relié au réseau ferré principal. Les prévisions tablent sur la production et l'acheminement de 500.000 tonnes par an de ciments vers le Grand Ouest, distribué en vrac pour les producteurs ou en sacs vers les négociants.

 (© : PORT DE NANTES SAINT-NAZAIRE)
(© : PORT DE NANTES SAINT-NAZAIRE)

Port de Nantes Saint-Nazaire