Défense
Certification obtenue pour la turbine de l'hélicoptère Future Lynx

Actualité

Certification obtenue pour la turbine de l'hélicoptère Future Lynx

Défense

La turbine CTS800-4N, qui équipera le nouvel hélicoptère de la Royal Navy et de l'armée de terre britannique, a été certifiée. Cette motorisation, 36% plus puissante que celle des actuels Lynx, est développée au sein d'une société commune par Rolls-Royce et Honeywell. En tout, 70 doubles turbines ont été commandées par le ministère britannique de la Défense. Long de 13.5 mètres pour une masse maximale de 5.79 tonnes, l'AgustaWestland Future Lynx remplacera dans la marine anglaise (30 exemplaires prévus) les Lynx HMA.8 et HAS.3 et dans l'armée les Lynx AH mk7 et AH mk9 (40 ex). Evolution du Super Lynx, notamment au niveau de la motorisation, le nouvel hélicoptère sera capable de mener des missions de surveillance et d'assaut en haute mer ou en zone côtière. Différents armements pourront être embarqués, comme des torpilles anti-sous-marines Stingray, des missiles antinavires (Air-to-Surface Guided Weapon - FASGW), des roquettes, une mitrailleuse de 12.7 mm ou un canon de 20 mm. L'appareil devrait être en service en 2014 dans l'armée et l'année suivante dans la Navy.

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

 (© : DROITS RESERVES)
(© : DROITS RESERVES)

Rolls-Royce Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques