Nautisme
C'est parti pour le Tour de France à la Voile

Actualité

C'est parti pour le Tour de France à la Voile

Nautisme

Les 30 concurrents du Tour de France à la Voile se sont élancés hier, de Dunkerque. Après avoir remonté la Côte d'Opale, dans des conditions difficiles, la flotte des Mumm 30 est arrivée cette nuit à Dieppe. Le voilier Ile de France s'est adjugé cette étape de ralliement, en coupant la ligne à 3H02. Si l'équipage francilien mené par Nicolas Pauchet et Victor Lanier (Ile de France) est resté en tête de flotte tout au long de la course, les conditions météorologiques - de force 7 à la pétole - ont bouleversé le match jusqu'au bout ! Plus de sept minutes derrière le premier, l'équipage de Tahiti et ses îles (Teva Plichart, Damien Iehl) fait une belle performance en remontant de la douzième place au premier pointage à la seconde à l'arrivée. « On n'était pas dans le coup au début, mais on a fait une bonne anticipation de la bascule de courant, et ça a payé » se félicite le tahitien Turo Ariitu. Derrière lui, Caisse d'Epargne - HEC - Ecole Navale (Hervé Gautier) parvient à prendre l'avantage in extremis en croisant la ligne d'arrivée avec seulement 16 secondes d'avance sur Les Saisies - INSA (Sylvain Leboeuf). Une manche « excitante et difficile pour tout le monde » selon Hervé Gautier. « Il a fallu se faire mal au rappel, être dessus jusqu'à la dernière minute. C'est avant tout une bonne stratégie qui a payé ».

A bord d'Elcimaï - Ville de Marseille, Gérald Veniard (navigateur) s'avoue « un peu déçu de finir sixième, mais après un départ moyen et une superbe remontée, on a souvent croisé dans les deux premiers. Les conditions ont été très difficiles, on a même dû jeter l'ancre à un moment dans la pétole ! Au large on a attendu une grosse bascule à droite qui nous aurait propulsé devant la flotte, mais elle n'est venue qu'après l'arrivée. C'est la vie, mais c'est long le TFV, il y aura d'autres occasions... »

Sur Toulon Provence Méditerranée - COYCHyères, le barreur Tugdual Becquemie parle d'une « étape sympa, on a un peu eu de tout, même cinq minutes de spi au début ! Le vent qui est tombé radicalement sur la fin a ouvert le jeu pour ceux qui étaient derrière. Après le passage des grains, on a manqué de lucidité sur l'arrivée de la molle qui nous a été fatale. On finit cinquième après avoir été en tête jusqu'à 11 milles de l'arrivée ! »

Enfin, Bred est le premier amateur à franchir la ligne en 9ème position après avoir « très mal commencé, puisque après un départ volé, on a du refaire le tour de la ligne par les extrémités. Mais on a bien navigué, sans trop de prises de risques, et on est remonté tout doucement, en prenant la bonne option sur la fin ».

Les équipages, éprouvés par la course, se sont empressés de quitter leurs cirés pour aller se reposer... ils sont attendus à 13h30 sur l'eau pour le départ de la première course en aller-retour (parcours banane) de la journée !
La 30ème édition du Tour de France à la voile doit arriver le 28 juillet à Marseille, après plus de 900 milles de course. Après Dieppe, les équipages mettront le cap sur Granville puis Paimpol, Poulmic (Ecole Navale), Talmont St Hilaire et Port Bourgenay en Vendée, Royan, Saint Cyprien, Roses et Port- Barcarès.
_____________________________________

- Accéder au site du TDF à la voile