Construction Navale
CFT : un pousseur innovant fonctionnant à l’hydrogène sur le Rhône
ABONNÉS

Actualité

CFT : un pousseur innovant fonctionnant à l’hydrogène sur le Rhône

Construction Navale

Ce devrait être du jamais-vu sur un fleuve français. Le groupe Sogestran, au travers de sa filiale CFT (Compagnie fluviale de transport), disposera en 2021 d’un pousseur, fonctionnant avec une pile à hydrogène. 

Cette démarche s’inscrit dans un processus d’innovation pour l’armateur fluvial français. Ainsi, entre 2012 et 2015, il avait été impliqué dans le projet Promovan, en quête de solutions de propulsions innovantes. Il avait déjà permis de se pencher sur les piles à combustible. De plus, depuis fin 2016, CFT assure le service River’Tri de déchetterie flottante à Lyon et souhaitait compléter ce projet en assurant une desserte zéro émission.

Alors, quand le consortium pour le projet Flagships, soutenu à hauteur de 5 millions d'euros par le programme Horizon 2020 de l'Union européenne, a commencé à se constituer, c’est assez naturellement que l’un des partenaires ayant eu vent des ambitions de CFT lui a proposé d’intégrer le projet. Ce dernier permettra donc la construction de deux bateaux dont la propulsion sera assurée par des piles à hydrogène. Le premier sera un ferry norvégien pour la compagnie Norled, le second un pousseur exploité par CFT sur le Rhône, livrables pour 2021.

Pousseur de manœuvre

Ce petit pousseur de manœuvre mesurera 21 mètres de long, pour 8 de large. On ignore encore où il sera construit, mais « ce sera en Europe », indique Victor Laravoire, chef du projet pour