Offshore
CGG démarre une campagne sismique au Nord-Ouest des Shetland

Fil info

CGG démarre une campagne sismique au Nord-Ouest des Shetland

Offshore

CGG annonce ce jour le démarrage d’une étude multi-clients marine à haute densité et forte couverture azimutale dans le bassin West Shetland au Royaume-Uni. Cette étude de 3600 km2 qui bénéficie d’un intérêt élevé de la part de nos clients a été préparée en accord avec des clients internationaux majeurs. L’objectif est de fournir des données sismiques de haute résolution au nord-ouest des îles Shetland sur la partie nord de la crête de Rona, une zone à fort potentiel actuellement sous-explorée. Les données préliminaires (PreSDM) seront disponibles dès le premier trimestre 2019.

La géométrie innovante de cette campagne d’acquisition a été définie pour imager avec précision des cibles géologiques multiples telles que les thèmes d’exploration du Tertiaire et Crétacé ainsi que les réservoirs fracturés du Devono-Carbonifère, et ce grâce à l’illumination des couches sous-jacentes aux intrusions volcaniques et discordances de proche surface présentes sur la zone. Deux navires, l'Oceanic Vega et le Geo Caribbean, sont mobilisés pour cette étude. Chaque navire opère des sources triples avec tirs simultanés.

Les données sismiques seront traitées en profondeur à l'aide de la technologie CGG d'imagerie à très large bande de fréquences, y compris le ‘deblending’ avancé et le FWI (Full-Waveform Inversion). Les données finales seront disponibles à la mi-2019.

Sophie Zurquiyah, Directeur Général de CGG, a déclaré : « Cette étude est un excellent exemple de la manière dont CGG travaille en collaboration étroite avec ses clients pour fournir de façon efficace et opportune les meilleures images du sous-sol. Jusqu'à présent, les compagnies pétrolières et gazières intéressées par le potentiel de cette partie du bassin West Shetland ont manqué de données sismiques de haute qualité. Nous nous attendons à ce que nos nouvelles images à forte couverture azimutale révèlent un niveau de détail géologique sans précédent dans cette nouvelle zone frontière à fort potentiel. »

Communiqué de CGG,17/9/2018

CGG