Offshore
CGG : le Geo Caribbean va être réarmé
ABONNÉS

Actualité

CGG : le Geo Caribbean va être réarmé

Offshore

Le navire sismique Geo Caribbean, désarmé depuis deux ans à Dunkerque, est en cours de réarmement. Propriété de CGG, le Geo Caribbean était, jusqu'à son désarmement, géré par GeofieLD (co-société entre CGG et Louis Dreyfus Armateurs) et armé par des équipages LDA. Il sera désormais armé par le groupe norvégien Eidesvik qui a déjà remis en flotte, il y a quelques mois, le Geo Coral, lui aussi ancien navire français. « La date de départ et sa prochaine affectation sont encore indéterminées », précise -t-on chez CGG. Ce sera ensuite au tour du Geo Celtic de revenir en flotte. Le sort des CGG Alizé et Oceanic Challenger, candidats à la vente, n'est pas encore connu.

Fin mars, le groupe français CGG annonçait la création d’une société commune avec l’armement norvégien Eidesvik pour la gestion de sa flotte sismique, dont une partie battait pavillon français jusqu’en 2016 et était co-gérée par LDA. Cette holding, dans laquelle CGG et Eidesvik possèdent des parts égales, couvrira deux entités. La première d’entre elles possède les deux navires X-Bow Oceanic Vega et Oceanic Sirius, auparavant déjà co-propriété de CGG et d’Eidesvik. La seconde a la propriété des Geo Coral, Geo Carribean, Geo Celtic, CGG Alizé et Oceanic Challenger. Tous ces navires étaient auparavant propriété du seul groupe CGG.

 

CGG