Offshore
CGGVeritas boucle ses premières explorations au large de la Chine

Actualité

CGGVeritas boucle ses premières explorations au large de la Chine

Offshore

CGGVeritas a terminé  ses premières études marines 3D BroadSeis au large de la Chine. Ces études en eaux profondes, portant sur deux régions au large de Shenzhen dans l’est de la Mer de Chine méridionale, ont été attribuées à CGGVeritas par la société chinoise de services sismiques, COSL (China Oilfield Services Limited), pour le compte de sa société mère, la compagnie pétrolière nationale chinoise, CNOOC. Les données qui sont déjà en cours de traitement dans le centre de CGGVeritas à Singapour doivent être livrées d’ici fin 2012. Ces études ont été menées au titre d’un accord–cadre établissant une collaboration technique entre CGGVeritas et COSL s’appuyant sur la solution CGGVeritas d’acquisition marine à très large bande de fréquences, BroadSeis. L’utilisation de cette technologie, choisie par CNOOC, permettra ainsi d’obtenir des images extrêmement précises des réservoirs superficiels et profonds de la région, y compris dans les zones les plus complexes. 

Le navire Viking II, opérant avec huit streamers Sentinel Sercel de 8100 m équipés du système de contrôle de streamers Nautilus de Sercel, a acquis environ 1000 km² de données en couverture complète sur les deux zones de l’étude, dont la zone de production riche en obstructions de HuiZhou.   

CGG | Actualité du groupe de Géosciences