Offshore
CGGVeritas continue de réduire sa flotte

Actualité

CGGVeritas continue de réduire sa flotte

Offshore

Les départs de navires se poursuivent chez le géant de la géophysique. Au premier trimestre 2010, trois nouveaux bateaux 2D quitteront la flotte de CGGVeritas, a-t-on appris auprès du groupe franco-américain. Ces navires sont les Titan, Malene et Discover 2. En 2009, quatre navires 3D de moyenne capacité ont été définitivement arrêtés. Il s'agit des Orion et Search, ainsi que des Harmattan et Fohn. Ces deux derniers, qui appartenaient à Louis Dreyfus Armateurs, avaient été repris par CGGVeritas en septembre dernier avant d'être désarmés. A noter également la sortie de flotte, en 2009, du Duke. Ces départs ont été décidés « dans le cadre du programme d'ajustement des capacités opérationnelles », explique CGGVeritas.
Actuellement, et avant le retrait des trois unités prévu ce trimestre, le groupe aligne une flotte de 14 navires 3D de grande capacité, ainsi que 8 navires 2D/3D de moyenne et petite capacité. La mise en service du premier des deux nouveaux bateaux à étrave inversée est prévue à l'été 2010.

Vue des deux nouveaux navires à étrave inversée (© : CGGVERITAS)
Vue des deux nouveaux navires à étrave inversée (© : CGGVERITAS)

Taux d'utilisation des navires au quatrième trimestre 2009

Les taux d'utilisation des navires de CGGVeritas au quatrième trimestre 2009 n'incluent pas le Search, qui a été arrêté au cours du trimestre. Le taux de disponibilité des navires s'établit à 86%. Il inclut un taux de transit élevé de 7%. Il se compare à un taux de disponibilité des navires de 90% au troisième trimestre 2009 et de 91% au quatrième trimestre 2008. « Le taux de disponibilité des navires sur l'année 2009 s'établit à 89% compte tenu d'un impact de 4% lié à des standby entre contrats », explique le groupe. Le taux de production des navires s'établit quant à lui à 83% suite notamment au retrait des opérations de deux navires pour réparation, chacun pendant un mois. Ces deux navires sont repartis en activité en décembre. Ce taux de production se compare à un taux de production des navires de 93% au troisième trimestre 2009 et de 89% au quatrième trimestre 2008. Le taux de production des navires sur l'année 2009 s'établit à 89%.
Au cours du dernier trimestre 2009, les bateaux 3D ont été exploité à 90% sur des contrats exclusifs et à 10% sur des programmes multi-clients, note CGGVeritas, qui précise qu'un niveau élevé de ventes de données multi-clients marines au Brésil et dans le Golfe du Mexique a été enregistré au cours du quatrième trimestre 2009.

CGG | Actualité du groupe de Géosciences