Science et Environnement
CGGVeritas : Une étude en Indonésie sur les causes des tsunamis

Actualité

CGGVeritas : Une étude en Indonésie sur les causes des tsunamis

Science et Environnement

Le groupe de géophysique franco-américain a annoncé, hier, avoir terminé l'acquisition d'une étude sismique marine au large de l'Indonésie. Le but de ces travaux est de créer un modèle géologique plus précis du secteur pour mieux comprendre le phénomène naturel des tsunamis, dont l'un a ravagé la région en décembre 2004. Le Geowave Champion, un des navires de la flotte de CGGVeritas, a enregistré l'étude sismique au large de Sumatra. Il participait au projet TIDES (Tsunami Investigation - Deep Evaluation Seismic) en collaboration avec les instituts de recherche du gouvernement indonésien (BPPT, LIPI et MGI) et l'Institut Physique du Globe de Paris (IPGP). Cette étude utilisait un streamer solide Sentinel, de Sercel, d'une longueur de 15 km, l'un des plus longs streamers jamais déployés par un navire sismique à ce jour. « L'objectif de cette nouvelle étude sismique des profondeurs est d'établir une carte des risques de tremblement de terre et de tsunamis et de s'appuyer sur ses résultats pour mieux préparer ensuite les différents scénarios possibles de catastrophes. Ce sera la première fois que nous, - ou d'autres à travers le monde -, auront été en mesure d'entreprendre une telle étude en amont d'un possible tremblement de terre et du tsunami associé », précise Satish Singh, professeur à l'IPGP.

Accroître les capacités de prédiction

Une équipe d'experts scientifiques exploitera les données de cette nouvelle étude ultra profonde intégrées à celles d'autres études enregistrées auparavant. Cela permettra d'améliorer l'image des structures géologiques jusqu'à des profondeurs de plus de 50 km qui n'auraient pas pu être atteintes par les navires de recherche océanographique conventionnels. Grâce aux programmes informatiques les plus récents mis en oeuvre dans ses principaux centres de traitement et d'imagerie, CGGVeritas indique qu'il pourra restituer la meilleure image possible du sous-sol.
Le but ultime de ce projet est d'accroître la capacité à prédire la magnitude et la localisation des tremblements de terre, et à mieux comprendre le mécanisme à l'origine des tsunamis. Ceci sera rendu possible par une meilleure visualisation des bords des plaques lithosphériques, de la distribution ainsi que de la géométrie des failles et de la tectonique du fond des mers. « Cette étude a été conçue pour explorer les structures géologiques profondes du prisme d'accrétion dans la partie ouest de Padung et Bengkulu. Ces profils sismiques profonds décriront les structures des zones bloquées dues à l'accumulation de tensions liées au processus de subduction. Nous sommes ravis que CGGVeritas ait accepté de participer à ce projet ambitieux, démontrant son engagement à long terme en Indonésie », explique le professeur Jana T. Anggadiredja, Directeur Général Adjoint de BPPT.

Situation géographique de l'étude (© CGGVERITAS)
Situation géographique de l'étude (© CGGVERITAS)

CGG | Actualité du groupe de Géosciences