Marine Marchande
Chambon : nouveau remorqueur pour Nouméa, Alizé en vente, marché des RIAS...
ABONNÉS

Actualité

Chambon : nouveau remorqueur pour Nouméa, Alizé en vente, marché des RIAS...

Marine Marchande

Appelé à renforcer les moyens dont la Compagnie Maritime Chambon dispose en Nouvelle-Calédonie, le Cyathea a été mis à l’eau le 21 août par le chantier Bogazici de Tuzla, en Turquie. Conçu par le bureau d’architecture navale canadien Robert Allan, ce remorqueur mesure 30 mètres de long pour 5.6 mètres de large. Du type ASD (Azimuthal Stern Drive), il est équipé de deux propulseurs Schottel 360 FP alimentés par deux moteurs MTU 12V4000M63 de 1500 kW chacun, auxquels s’ajoutent deux générateurs auxiliaires Baudouin 6W105S de 99 kWe. Capable d’atteindre 12 nœuds et comprenant 10 couchage, il offre une capacité de traction de 50 tonnes.

 

Le Cyathea au chantier Bogazici

Le Cyathea au chantier Bogazici de Tuzla (© BOGAZICI)

Le Cyathea au chantier Bogazici

Le Cyathea au chantier Bogazici de Tuzla (© BOGAZICI)

Le Cyathea lors de sa mise à l'eau au chantier Bogazici

Le Cyathea lors de sa mise à l'eau au chantier Bogazici de Tuzla (© BOGAZICI)

 

« Au départ, nous avions prévu de l’utiliser pour faire du remorquage le long des côtes françaises, de l’Atlantique à la Méditerranée. Mais compte tenu du développement économique et commercial de la Nouvelle-Calédonie, nous avons finalement jugé préférable de le positionner à Nouméa », explique à Mer et Marine Guy Chambon, président de la compagnie marseillaise. Il s’agit en particulier de répondre à la hausse du trafic de minerai de nickel suite à la décision des autorités calédoniennes, en 2019, d’autoriser la société SLN à exporter jusqu’à 4 millions de tonnes par an, contre 1.3 auparavant. Ce qui va générer du trafic supplémentaire, dont « des navires de 55.000 tonnes qui ont obligation de prendre des remorqueurs ».

Livrable fin septembre, le Cyathea, qui prend le nom de fougères arborescentes tropicales,  rejoindra par ses propres moyens la Nouvelle-Calédonie