Défense
Chammal : Le Surcouf remplace le Courbet en Méditerranée orientale

Fil info

Chammal : Le Surcouf remplace le Courbet en Méditerranée orientale

Défense

Alors que le groupe aéronaval français poursuit ses frappes contre Daech depuis le golfe Persique, la permanence d’une surveillance navale en Méditerranée orientale se poursuit. La frégate Surcouf a, ainsi, remplacé le 18 janvier le Courbet, l’un de ses sisterships qu’il a relevé dans cette zone pour le compte de l’opération Chammal.

Du type La Fayette, le Courbet avait quitté sa base de Toulon le 30 septembre. Au cours des sept premières semaines de son déploiement, la frégate de la Marine nationale a participé avec une dizaine d’autres bâtiments européens à l’opération Sophia, au large de la Libye, afin de lutter contre les réseaux de passeurs de migrants. « La frégate a été engagée dès le lancement de la seconde phase de cette opération, laquelle, après une première phase consacrée au recueil de renseignement, vise à intercepter les trafiquants qui profitent des flux migratoires. Au plus près des routes empruntées par les migrants, l’action du Courbet a permis, grâce à de nombreuses investigations de navires et enquêtes de pavillon, d’améliorer la compréhension de ce modèle économique », explique l’Etat-major des Armées.

 

 

A partir du 22 novembre, la frégate a ensuite intégré Chammal : « Après avoir escorté le porte-avions Charles de Gaulle pendant cinq jours, le Courbet a consacré l’essentiel de son activité à suivre les évolutions de la situation au Levant pour compléter le dispositif ISR de la coalition et permettre à la France de conserver son autonomie d’appréciation dans cette région. En outre, plusieurs exercices avec les marines riveraines ont été conduits pour améliorer notre connaissance mutuelle et montrer tout l’intérêt que la France porte à cette région ».

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française