Construction Navale
Chantier Bretagne Sud lance la nouvelle vedette SNSM de Lorient

Actualité

Chantier Bretagne Sud lance la nouvelle vedette SNSM de Lorient

Construction Navale

Elle s’appelle désormais L’Hermine, c'est une ancienne de la station SNSM de Trebeurden (Côte d’Armor), complètement remise à neuf pour une seconde vie dans le Morbihan. Hier, la SNS 252, nouvelle unité de la station de sauvetage du Pays de Lorient, a été mise à l’eau au Chantier Bretagne Sud de Belz, sur la Ria d’Etel. « Ce projet est l’histoire d’une renaissance. Il a consisté à redonner vie à l’ancienne vedette de Trebeurden, remplacée l’an dernier après 20 ans de service dans cette station. La coque en composite était saine, nous l’avons remise à niveau et tout l’intérieur a été refait à neuf. Ce fut un beau challenge technique, 17 personnes ont travaillé sur ce chantier, notamment en mécanique, tuyauterie, électricité, électronique et peinture », explique Yannick Bian, patron de Chantier Bretagne Sud. La vedette de 10.5 mètres de long pour 3.6 mètres de large a également été remotorisée.

 

 

Mise à l'eau de L'Hermine hier  (© : CHANTIER BRETAGNE SUD

Mise à l'eau de L'Hermine hier  (© : CHANTIER BRETAGNE SUD)

 

Sortie en 1995 des Chantiers Bernard, situés non loin de là, l’ex-Kan ar Mor, devenue L’Hermine, a conservé son ancien numéro. Désormais à flot, elle va se préparer pour ses essais. Sécurité, propulsion, navigation… ils devraient être conduits la semaine prochaine. Si tout va bien, le bateau sera livré à la fin du mois à la station du Pays de Lorient, où on l’attend avec impatience. « L’Hermine est plus grande que notre précédente vedette et surtout elle n’a pas comme elle une propulsion par hydrojets, qui n’est pas adaptée à la navigation dans le secteur. Nous allons en plus avoir un flydeck, avec une vue à 360 degrés sur l’extérieur, ce qui est bien mieux pour les manœuvres lors des interventions », explique le président de la station lorientaise. Celle-ci n’a donc pas bénéficié comme d’autres d’une unité neuve, mais Thierry Dimet ne s’en plaint pas : « La remise à niveau de la SNS 252 constitue une solution économique, avec une coque qui a fait ses preuves à la mer et un bateau entièrement refait à bord, y compris la propulsion. Cela va être un bel outil et nous allons y gagner ». Après l’avoir réceptionnée, les sauveteurs bénévoles de la station vont passer trois semaines à s’adapter et se former à la mise en œuvre de leur nouveau moyen. A l’issue, L’Hermine sera prête pour partir en mission.

La station SNSM du Pays de Lorient, dont l’ancienne vedette de 9.5 mètres, la SNS 280 Contre-amiral Noël, a été vendue et va partir pour la Finlande, compte 26 bénévoles, dont 18 navigants. Ils réalisent en 25 à 30 interventions par an, venant notamment renforcer leurs camarades de la station de Groix, en première ligne dans ce secteur à forte activité nautique et maritime.  Il y a également non loin la station d'Etel, voisine du Chantier Bretagne Sud et dont la vedette SNS 205 Nohic était présente hier afin de donner un coup de main pour l'opération de mise à l'eau et d'amarrage de L'Hermine. 

 

L'Hermine et la SNS 205 de la station d'Etel (© : CHANTIER BRETAGNE SUD

L'Hermine et la SNS 205 de la station d'Etel (© : CHANTIER BRETAGNE SUD)