Construction Navale
Chantier Gléhen : à bord du pousseur Atipa

Actualité

Chantier Gléhen : à bord du pousseur Atipa

Construction Navale

Le petit pousseur Atipa, premier de la nouvelle série PC6 destinée à la Marine nationale, a fini ses essais de qualification à Brest. Les tests ont été concluants et le bateau, revenu à Douarnenez, devrait partir prochainement pour la Guyane, avec une arrivée prévue durant le mois d’août. Le premier des sept PC6 construit par Gléhen sera basé à Dégrad-des-Cannes. Ce bateau de 10 mètres de long conçu par le Bureau Mauric remplacera un vieux pousseur de 4 tonnes pour remplir des missions de poussage, d’assistance de bateau à la manoeuvre, de mouvements portuaires, et aussi de lamaneur, transportant aussi bien des passagers que du matériel.

 

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

 

Il est équipé de deux moteurs Volvo de 265 chevaux, d’un réducteur ZF, d’une hélice à pas fixe avec une tuyère qui permet d’atteindre la vitesse de 8, voire 10 noeuds, et de développer 6 tonnes de poussée, 2 tonnes en marche arrière. Un soin particulier a été apporté à la résonnance acoustique. La machine est isolée et la timonerie est placée sur un plancher flottant, avec des dispositifs pour piéger le son. La réduction du bruit doit apporter du confort à bord et prévenir la fatigue auditive.

 

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

 

Le pousseur dispose d’une zone cargo sur l’arrière, avec un système de sanglage pour embarquer jusqu'à 2 tonnes de fret. Dix personnes peuvent être embarquées : deux membres d'équipage et huit lamaneurs si nécessaire. Le bateau a des petits bancs pour s’asseoir pendant la traversée.

 

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

 

Après la validation de la tête de série, la construction des sisterships de l'Atipa doit commencer à la rentrée, avec des livraisons prévues courant 2020 et 2021. Tout en renforçant la flotte de pousseurs en service à Brest, Cherbourg et Toulon, ils reprendront dans le même temps les fonctions de certaines embarcations, comme d’anciennes vedettes de servitudes (types VD 9 / VS 9) et chaloupes. 

 

Marine nationale Gléhen