Vie Portuaire
Chantier naval de Marseille tient le choc
ABONNÉS

Actualité

Chantier naval de Marseille tient le choc

Vie Portuaire

Durement touché par la crise sanitaire, qui a notamment reporté de nombreux arrêts techniques de paquebots, Chantier Naval de Marseille (CNdM) parvient à garder la tête hors de l’eau, mais dans le contexte actuel, l’entreprise reste confrontée à un manque total de visibilité.

Actuellement, CNdM travaille sur la fin de l’arrêt technique du ferry Fantastic de la compagnie italienne GNV. Le navire, arrivé début janvier à Marseille, est en cale sèche dans la forme 8. Le chantier porte notamment sur l’installation de scrubbers, systèmes de nettoyage des fumées d’échappement permettant de traiter les émissions d’oxydes de soufre (SOx). Un autre ferry de GNV, l’Excelsior, est attendu dans les bassins phocéens dans une dizaine de jours pour un arrêt technique analogue et CNdM espère décrocher une troisième opération de ce type avec la compagnie italienne dans le courant de l’année.

 

Port de Marseille