Disp POPIN non abonne!
Pêche
ABONNÉS

Actualité

Chantier Tanguy : Deux mises à l'eau et trois entrées

Pêche
Nautisme

D’ici le 13 novembre, le chantier Tanguy de Douarnenez va mettre à l’eau deux navires, le caseyeur Steren Mor et le voilier classé Khayyam, et en faire rentrer trois autres. Dont le yacht Lasse, utilisé dans le film « Plein Soleil » avec Alain Delon.

Après 4 000 heures de travail du côté de Pouldavid, le caseyeur immatriculé à Morlaix Steren Mor retrouvera son élément mercredi, à la marée de l’après-midi. Ce sera le premier d’une intense série de mouvements pour le chantier naval Tanguy. « Cinq sorties et entrées sur une semaine, avec des navires de taille parfois imposante, c’est une rareté », souligne Yves Tanguy, patron de l’entreprise éponyme. Avec ses 21 mètres et ses 110 tonnes, le Steren Mor est l’une de ces grosses unités.

Retour à Roscoff pour le Steren Mor

Amarré à Douarnenez depuis une grosse avarie en 2016, il était entré mi-juin au chantier pour d’importantes réparations. Le caseyeur en ressort avec un vivier entièrement refait. D’autres travaux de menuiserie ont été réalisés avec, par exemple, une nouvelle timonerie. « Nous avons utilisé par moins de 30 m3 de bois, en utilisant le pont roulant, c’est pour cela que le bateau est resté à l’extérieur », précise Yves Tanguy. Après la phase de finitions réalisée au port de pêche, le Steren Mor prendra la direction de Roscoff, où l’attendent l’armement Beganton et le capitaine Martial Ollivier.

Dès le lendemain, jeudi, un autre navire de pêche fera, lui, son entrée au chantier. Le bolincheur de Saint-Guénolé Leske Ne Da Lar (traduire par « Laisse-les dire ») vient pour un vaste entretien. Ce bateau de 16,50 m, âgé d’une trentaine d’années, restera jusqu’à la fin de l’année.

Nouvelle vie du Khayyam

C’est ensuite le Khayyam, un voilier de 18 m classés aux Monuments historiques, qui sera remis à l’eau le mardi 13 novembre au port de pêche, à l’aide d’une grue. Construit en 1939 aux Pays-Bas, ce cotre avec sa magnifique carène jouit d’une belle réputation dans le milieu maritime. Il était entré en décembre 2017 au chantier Tanguy, où il est déjà passé plusieurs fois pour entretien. Cette fois, c’est une profonde restauration qui a été réalisée, avec le changement d’un tiers de la structure et diverses améliorations, avec, là aussi, 4 000 heures de travail. Khayyam, du nom d’un poète persan du XIe siècle, récupérera son mât de 24 m et reprendra ses activités de croisières hauturières, participant aussi à différentes régates classiques.

Ce même 13 novembre, profitant de la présence de la grue, le chantier fera sortir de l’eau deux voiliers sur lesquels seront réalisés des travaux de structure : Lasse et le Tikaroa. Le premier, construit au début des années 40, est une star : il a été utilisé par le cinéaste René Clément dans son film de 1960, avec Alain Delon, « Plein Soleil ». Le second a été dessiné par le même architecte que Khayyam. L’hiver sera rythmé au chantier Tanguy, qui a déjà un plan de charge 2019 qui s’étoffe.


Un article de la rédaction du Télégramme