Construction Navale
Chantiers Bernard : Une vedette de secours pour l'Afrique du Sud

Actualité

Chantiers Bernard : Une vedette de secours pour l'Afrique du Sud

Construction Navale

Elle a été mise à l’eau mardi dernier et remorquée jusqu’à Port-Louis où des tests de stabilité vont être réalisés. Elle, c’est une vedette de surveillance côtière et de sauvetage de 15 m, baptisée Alick Rennie, destinée à la N.S.R.I., institut de sauvetage en mer sud-africain.

« Nous avons enregistré cette commande suite à une rencontre avec des pilotes allemands et des ingénieurs d’Afrique du Sud, à Bremerhaven, lors d’essais de nos pilotines », explique Marc Bernard, le chef de projet, présent sur la vedette lors de son remorquage. La réalisation du navire a nécessité six mois d’études et une année de construction. « Équipée de deux moteurs de 600 CV, c’est une vedette auto-redressable et insubmersible », précise Marc Bernard. « Sa timonerie est à suspension élastique, ce qui atténue considérablement le bruit. Nous avons pensé au confort des marins. La semaine prochaine, nous ferons des essais en mer, avec nos clients. En décembre, la vedette quittera la rade de Lorient pour rejoindre Saint-Nazaire où elle sera embarquée sur un porte-conteneurs à destination du Cap. Elle rejoindra enfin Durban, son port d’attache ».

Plan de charge bien rempli à l’aube des 50 ans du chantier naval

Le plan de charge du chantier naval de Locmiquélic est bien rempli. Plusieurs bateaux sont en commande ou déjà en construction, dont une seconde vedette de 15 m pour le client d’Afrique du Sud, une pilotine de 17 m pour la station de la Loire, un fileyeur de 18 m et deux chalutiers coquilliers de 13 m et 16 m.

À l’occasion du salon Navexpo de Lorient, en mars prochain, les chantiers Bernard fêteront leurs 50 ans.

Un article de la rédaction du Télégramme

Chantiers Bernard | Toute l'actualité des chantiers navals