Construction Navale
Chantiers de l'Atlantique : Malgré une nouvelle commande, un trou de charge demeure

Actualité

Chantiers de l'Atlantique : Malgré une nouvelle commande, un trou de charge demeure

Construction Navale

8000 heures. C’est le trou de charge prévu d’ici le mois de juin à la direction de la production d’Alstom Marine. L’ex-coque métallique souffre du manque de commandes enregistrées entre 2001 et 2003. Conséquence, la direction pourrait recourir à des périodes de chômage partiel. De source syndicale, la mesure pourrait toucher une centaine de salariés, pour des arrêts allant jusqu’à dix jours en mai et juin. Divers solutions, comme des formations, seraient à l’étude. La situation de la direction de la production est toutefois meilleure que fin 2005. Le creux de charge culminait alors à 500.000 heures de travail, avant d’être réduit à 150.000. Depuis, les Chantiers de l’Atlantique ont glissé une partie de la charge et surtout, signé un contrat avec Aker Yards pour la réalisation de 40% de la coque d’un ferry destiné à Tallink. En revanche, le MSC Fantasia, qui doit être livré en 2008 et dont l’usinage devait être avancé, sera finalement retardé de 10 à 12 semaines. Le problème vient de la compagnie, dont les architectes ne sont pas à l’heure avec le calendrier initialement fixé.

Une troisième et peut être une quatrième unité de la classe Musica

Profitant du Seatrade, le salon international de la croisière de Miami, l’armateur italien, principal client de Saint-Nazaire, a annoncé la semaine dernière la commande d’un troisième paquebot de la classe Musica. Ce navire de la catégorie Panamax, de 89.000 tonneaux et 1275 cabines est livrable en 2008, alors que ses prédécesseurs, le MSC Musica et le MSC Orchestra, quitteront les Chantiers de l’Atlantique en juin 2006 et à la saison 2007. Les relations entre les deux entreprises sont donc bonnes, le « coup de gueule » de MSC suite à l’annonce du rapprochement avec Aker Yards étant vu, par certains spécialistes, comme une manœuvre commerciale pour tirer les prix de ses projets. Le contrat signé la semaine dernière, d’un montant de 400 millions d’euros, est assorti d’une option pour un quatrième navire. D’autres commandes sont espérées, notamment un prototype au second semestre. Jusque là, les bureaux d’études sont entièrement mobilisés sur les deux 133.000 tonneaux de MSC, le Fantasia et le Serenata, livrables en 2008 et 2009.

Bilan financier dans le rouge et rapprochement avec Aker

L’entreprise, qui amorce depuis quelques mois son redressement, devrait présenter un bilan 2005 largement négatif. Les chiffres, qui seront présentés dans quelques jours, pourraient être du même ordre que ceux de l’an passé, où les pertes avaient atteint 102 millions d’euros. Alstom Marine, qui connaît le troisième bilan négatif de son histoire, a souffert du manque de commandes et de marchés complexes, comme celui du Pourquoi Pas ? ou des méthaniers, pris dans des périodes de creux de charge. Ces contrats, surtout destinés à procurer du travail aux salariés, n’ont pas rapporté d’argent à la société, voire lui en ont coûté. C’est dans ce contexte que la direction a proposé, pour les salaires, 2,2% d’augmentation générale. La CGT, la CFDT, la CFE CGC et la CFTC, qui ont appelé jeudi dernier au débrayage, souhaitent un geste supplémentaire.
D’ici la fin du mois, la Commission européenne doit rendre ses conclusions sur le projet de rachat des Chantiers de l’Atlantique. Aker yards doit se rendre propriétaire de 75% du capital du groupe, qui comprend également Alstom Leroux Naval, à Lorient. Les 25% restants, conservés par Alstom, pourront être cédés en 2010.
____________________________________

Voir la fiche technique du MSC Musica

Voir la fiche technique du MSC Fantasia


Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)