Défense
Charles de Gaulle: départ légèrement retardé
ABONNÉS

Actualité

Charles de Gaulle: départ légèrement retardé

Défense

Jeudi dernier, le ministère des Armées annonçait lors de son point presse hebdomadaire un départ cette semaine du groupe aéronaval français pour la mission Clemenceau 2021. Ce sera finalement pour la semaine prochaine. Ce léger retard, a appris Mer et Marine, est lié à la campagne de vaccination contre la Covid-19 des équipages des bâtiments concernés par ce déploiement, soit près de 3000 marins. Les premières injections ont débuté le 21 janvier et devaient s’achever le 29. Mais comme il faut un délai de trois semaines entre la première et la seconde piqure, les derniers marins ne seront pas traités avant la semaine prochaine, sachant que cette opération ne peut être conduite en dehors d’un milieu hospitalier compte tenu des conditions de conservation du vaccin. Alors que le porte-avions Charles de

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française