Défense
Charles de Gaulle : Les réparations peuvent commencer

Actualité

Charles de Gaulle : Les réparations peuvent commencer

Défense

Rentré il y a huit jours à Toulon, le porte-avions à propulsion nucléaire Charles de Gaulle a nécessité un arrêt complet de son ensemble propulsif arrière, afin de procéder à l'échange d'une soupape. L'« arrêt froid », comme on dit dans la marine, s'est déroulé normalement. La température ayant baissé, la phase d'exécution des travaux peut débuter. Disponible en stock, la nouvelle soupape va pouvoir remplacer la pièce défectueuse. Il faudra ensuite la tester en conditions extrêmes. L'Etat-major de la marine estime que les réparations et les vérifications nécessaires prendront entre trois et cinq semaines. Le Charles de Gaulle appareillera ensuite de Toulon afin de mener son déploiement programmé en océan Indien.

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française