Défense
Charles de Gaulle : tirs de catapulte à Toulon, ASSP en Bretagne
ABONNÉS

Actualité

Charles de Gaulle : tirs de catapulte à Toulon, ASSP en Bretagne

Défense

A l’issue d’un arrêt technique de trois mois, le porte-avions Charles de Gaulle, parti la veille en essais, est rentré vendredi 4 septembre en fin d’après-midi à Toulon. Le bâtiment, qui doit conduire dans les prochains jours une seconde sortie de tests post-arrêt technique au large des côtes varoises, a en attendant fait l’objet hier d’essais de sa catapulte bâbord, celle située sur la piste oblique. Ceux-ci ont été conduits alors que le Charles de Gaulle se trouve dans la zone des bassins Vauban, au moyen de maquettes. Des wagonnets sur roues d’un poids de 16 tonnes qui permettent d’effectuer des tirs en toute sécurité afin de vérifier le bon fonctionnement des catapultes avant le retour des avions à bord. Les manœuvres, qui provoquent d’énormes gerbes dans la rade lorsqu’une maquette tombe dans l’eau, sont toujours aussi impressionnantes.

 

Le Charles de Gaulle dans la zone des bassins Vauban hier (© FRANCIS JACQUOT)

Le Charles de Gaulle dans la zone des bassins Vauban hier (© FRANCIS JACQUOT)

Maquettes sur le pont d'envol du Charles de Gaulle hier (© FRANCIS JACQUOT)

Maquettes sur le pont d'envol du Charles de Gaulle hier (© FRANCIS JACQUOT)

Maquettes sur le pont d'envol du Charles de Gaulle hier (© FRANCIS JACQUOT)

Maquettes sur le pont d'envol du Charles de Gaulle hier (© FRANCIS JACQUOT)

Tir d'une maquette depuis le Charles de Gaulle hier (© FRANCIS JACQUOT)

Tir d'une maquette depuis le Charles de Gaulle hier (© FRANCIS JACQUOT)

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française