Défense
Chasseurs de mines tripartites pour la Lettonie

Actualité

Chasseurs de mines tripartites pour la Lettonie

Défense

Les Pays-Bas vont vendre à la Lettonie quatre chasseurs de mines construits en coopération avec la France et la Belgique. Les navires concernés sont le M 850 Alkamaar, le M 851 Delfijl, le M 854 Harlingen et le M 856 Scheveningen. Après remise en condition, ils seront livrés à partir de l'année prochaine et juqu'en 2008. La marine néerlandaise les avait désarmés entre 2000 et 2004, après vingt ans de service. Construits aux chantiers Van der Giessen de Noord, à Alblasserdam, ces bâtiments mesurent 51,50 de long pour un déplacement de 590 tonnes à pleine charge. Ils disposent d’un sonar de coque et de deux poissons autopropulsés pour repérer et détruire les mines. Le contrat d’acquisition de ces chasseurs par la Lettonie s’élève à 57 millions d’euros.

Né à la fin des années 70 de la volonté de la France, des Pays-Bas et de la Belgique de se doter de navires performants dans la lutte contre les mines, le programme Tripartite verra la construction de 35 unités pour les trois marines (10 + 15 + 10). La France, après en avoir acheté 3 à la Belgique, en arme désormais 13. Leur modernisation s’est achevée cet été. Les Pays-Bas, de leur côté, ont réduit la flottille à 10 unités mais elles bénéficient également d’une importante refonte (avec notamment la mise en place, comme en France, du système Double Eagle). Outre les quatre CMT vendus à la Lettonie, le M 852 Dordrecht a été désarmé en 2000.