Vie Portuaire
Cherbourg : Feu vert pour le futur terminal charbonnier

Actualité

Cherbourg : Feu vert pour le futur terminal charbonnier

Vie Portuaire

Le préfet de la Manche a finalement donné son accord pour l'implantation d'un terminal charbonnier à Cherbourg. Porté par Louis Dreyfus Armateurs et la CCI, ce projet vise à installer au large un pôle de transbordement en mer par grue flottante. Le charbon provenant des cales de grands vraquiers sera acheminé, par barges, jusqu'à une aire de stockage portuaire. Le charbon sera, ensuite, rembarqué sur de petits navires vers d'autres ports, essentiellement anglais, afin d'alimenter les centrales thermiques.
Après que les aménagements nécessaires aient été réalisés, l'infrastructure devrait être opérationnelle en juin. L'objectif est de traiter environ 1.2 million de tonnes cette année. Cela représenterait une quinzaine d'escales de vraquiers de type Capesize. LDA et la CCI veulent ensuite monter en puissance pour pouvoir, dans les deux ans, générer un trafic annuel de 4 millions de tonnes de charbon.

Port de Cherbourg