Marine Marchande
Cherbourg : LD Lines cède finalement le Norman Voyager à Celtic Link

Actualité

Cherbourg : LD Lines cède finalement le Norman Voyager à Celtic Link

Marine Marchande

Rebondissement à la pointe du Cotentin. LD Lines n'exploitera pas la ligne entre Cherbourg et Rosslare, malgré l'arrivée, ce week-end, du Norman Voyager dans le port normand. La filiale de Louis Dreyfus Armateurs a, finalement, proposé à la compagnie irlandaise Celtic Link d'affréter le ferry qu'elle exploitait, jusqu'ici, au départ du Havre. Objectif : éviter qu'en pleine crise, LD Lines et Celtic Link alignent, en même temps, deux nouveaux navires sur le même secteur. L'opération a été facilitée par le fait que la compagnie irlandaise souhaitait affréter le Borja, de Stena Line, un sistership du Norman Voyager. « Nous avons conclu un accord avec Celtic, qui souhaitait disposer d'un bateau identique. Nous leur avons suggéré de prendre le Norman Voyager pour ne pas avoir une surcapacité inutile sur le secteur. Ce n'était pas raisonnable d'ajouter deux bateaux dans le contexte actuel. Cet accord nous permet d'éviter une guerre des prix », explique Pierre Gehanne, Directeur général de Louis Dreyfus Armateurs.

Le Borja, sistership du Norma Voyager (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Borja, sistership du Norma Voyager (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Affrété pendant deux ans et repeint aux couleurs de Celtic Link

Livré fin 2008 par les chantiers italiens Visentini, le Norman Voyager va être repeint aux couleurs de Celtik Link. Propriété de la société anglaise Epic, le navire est affrété par LD Lines, qui a signé une sous-charte d'affrètement d'une durée de deux ans avec la compagnie irlandaise.
Non remplacé, le départ de ce bateau constitue une baisse de capacité pour la filiale de LDA, ce qui n'est pas sans l'arranger vu le contexte actuel. Au Havre, le Norman Spirit a été rejoint par le Côte d'Albâtre, l'un des deux bateaux du Conseil général de la Seine-Maritime, initialement déployé entre Dieppe et Newhaven dans le cadre d'une délégation de service public (LD Transmanche Ferries). Cette ligne ne nécessitant pas l'exploitation de deux unités, le Côte d'Albâtre a d'abord été affrété par LD Lines sur une rotation entre Boulogne et Douvres, avant d'être envoyé au Havre, en remplacement du Norman Voyager. « Nous avons réduit la capacité sur le Havre avec un bateau plus petit (le Côte d'Albâtre, ndlr) mais c'est suffisant car nous ne remplissions pas le Norman Spirit et le Norman Voyager », précise Pierre Gehanne.
__________________________________________

- Accéder au blog Ships in Cherbourg, d'où provient la photo illustrant cet article.

Louis Dreyfus Armateurs