Défense
Cherbourg : Les CMN dévoilent la corvette Baynunah

Actualité

Cherbourg : Les CMN dévoilent la corvette Baynunah

Défense

Première d'une série de six unités destinée aux Emirats Arabes Unis, la corvette lance-missiles Baynunah a été lancée, hier, sur le site des Constructions Mécaniques de Normandie à Cherbourg. Le transfert du bâtiment sur le rail de mise à flot permet d'apprécier son allure générale et ses formes furtives. Les autorités émiraties étaient présentes pour l' « Abu Zam Zam », équivalent de la cérémonie d'inauguration et de baptême. Le pays étant musulman, ce n'est pas une bouteille de champagne qui a été brisée sur la coque, mais une carafe contenant de l'eau provenant de la Mecque.


La corvette Baynunah (© CMN)
La corvette Baynunah (© CMN)

D'une longueur de 71 mètres, la Baynunah affichera, une fois achevée, un déplacement de 915 tonnes en charge. Il s'agit du plus grand navire de guerre construit jusqu'ici par les CMN. Malgré son faible tonnage, la corvette disposera d'un armement particulièrement puissant. Elle embarquera 8 missiles antinavire Exocet MM40 Block3, deux systèmes de lancement vertical pour 8 missiles surface-air ESSM, un système surface-air RAM, une tourelle de 76 mm et deux canons de 30 mm. Elle disposera, en outre, d'un hangar et d'une plateforme pour un hélicoptère de 4.5 tonnes.
Son achèvement à flot va se poursuivre, de même que la mise au point progressive des équipements et du système de combat. Une fois cette longue phase et les essais en mer achevés, la Baynunah mettra le cap, dans deux ans, vers le Golfe. Les cinq autres navires de la série seront construits, en transfert de technologie, par les chantiers ADSB d'Abu Dhabi. Tous devraient être livrés d'ici 2016.

Constructions Mécaniques de Normandie | Actualité du chantier CMN de Cherbourg