Divers
Cherbourg : Nouvelle action de Greenpeace contre les exportations d'uranium

Actualité

Cherbourg : Nouvelle action de Greenpeace contre les exportations d'uranium

Divers

L'organisation écologiste a, de nouveau, mené une opération à Cherbourg contre le transport d'uranium vers la Russie. Dimanche soir, un militant de Greenpeace s'est enchaîné, près de la gare maritime, à une voie ferrée devant être empruntée par un train transportant de l'uranium appauvri. Il a finalement été délogé hier matin. Parti jeudi de l'usine Areva de Pierrelatte, dans la Drôme, le train transporte une cargaison destinée à être transbordée sur le cargo Kapitan Lus, qui a accosté à Cherbourg. Le navire, battant pavillon maltais, l'acheminera ensuite vers la Russie. En attendant les résultats de l'enquête du ministère de l'Ecologie sur les matières et déchets produits au cours du cycle du combustible nucléaire, Greenpeace réclame un moratoire pour stopper les exportations. Selon l'organisation, les déchets envoyés vers la Russie : « n'y sont ni transformés, ni réutilisés. Ils sont presque systématiquement laissés sur place, abandonnés ».

 (© : GREENPEACE)
(© : GREENPEACE)