Divers

Fil info

Cherbourg : opération d’assistance à un voilier allemand en difficulté

Divers

Le mardi 17 mars 2020 à 21h51, le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg est contacté par la vigie du Homet de la formation opérationnelle de surveillance et d’information territoriale (FOSIT) Manche – mer du Nord indiquant qu’un tir de fusée rouge a été observé dans le secteur de l’île Pelée et provenant du voilier Apple Sino battant pavillon allemand.

Le CROSS Jobourg diffuse alors un message MAYDAY RELAY afin que les moyens les plus proches puissent se rendre sur zone pour porter assistance. A 21h59, le bâtiment-base des plongeurs démineurs (BBPD) Vulcain de la Marine nationale, qui se trouvait au mouillage en rade, engage leur semi-rigide. En parallèle, le porte-avion Charles de Gaulle déroute son hélicoptère Caïman Marine, alors en vol d'entraînement, pour se rendre sur zone suite au message MAYDAY.

A 22h13, le semi-rigide du Vulcain arrive sur zone confirmant que le voilier est en avarie moteur, suite à l'échouement accidentel au niveau de l'île Pelée. Un plongeur du Vulcain inspecte la coque et l’hélice. Une seule personne de nationalité allemande est présente à bord et ne nécessite pas de prise en charge médicale.

A 22h25, les opérations entreprises permettent de redémarrer le moteur du voilier. Le Vulcain escorte, par précaution, le voilier jusqu’au port Chantereyne de Cherbourg-en-Cotentin où il accoste sans encombre

Rappel de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord : 

Conformément au décret n°2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord précise que les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont aussi interdites dans la zone maritime française Manche et mer du Nord jusqu’au 31 mars 2020.

En mer comme à terre, ces dispositions ont vocation à lutter activement contre la propagation du COVID-19 en restreignant tous les déplacements.

Elles permettent également de préserver les moyens de secours en mer pour les dédier plus spécifiquement à d’éventuelles interventions sanitaires liées à l’épidémie en cours.

Aussi, il vous est demandé de respecter strictement cette interdiction et de relayer cette information auprès de l’ensemble des usagers de la mer.

Pour mémoire, le non-respect de la réglementation précitée est passible des mêmes sanctions qu’à terre.

Si vous êtes victime ou témoin d'un événement de mer, composez le 196

Communiqué de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord, 18/03/20