Construction Navale
Chômage partiel : La mobilisation continue aux chantiers nazairiens

Actualité

Chômage partiel : La mobilisation continue aux chantiers nazairiens

Construction Navale

Cela fait six jours que des salariés des chantiers de Saint-Nazaire ont débuté un mouvement de grève. Ces personnels, issus des ateliers de production, dénoncent les conséquences des mesures de chômage partiel prévues sur le site à partir du mois prochain. « C'est à juste titre qu'ils refusent la perspective de vivre avec seulement 60% de leur salaire de base (et sans une part importante des primes). Quelque soit notre statut, cette attaque nous concerne tous puisque le trou de charge se décale progressivement aux différentes étapes de la production et fait planer sur tous la menace du chômage partiel ou total », martèle la CGT, qui réclame une indemnisation à 100% des jours chômés. Pour l'heure, quelques 750 salariés (sur 2600) devraient être touchés, faute de nouvelles commandes de navires. Hier, la direction de STX France, lors d'une rencontre avec les organisations syndicales, a souhaité renouer le dialogue. Une réunion est prévue demain matin, rendez-vous au cours duquel les syndicats espèrent négocier et obtenir « les avancées significatives qu'attendent les salariés ». D'ici là, les personnels sont appelés à se mobiliser et à se rassembler, dès 5 heures du matin, au rond-point de l'Ancre.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire