Croisières et Voyages
Christine Duffy prend la barre de Carnival Cruise Lines

Actualité

Christine Duffy prend la barre de Carnival Cruise Lines

Croisières et Voyages

A la tête depuis quatre ans de l’Association internationale des compagnies de croisière (CLIA), Christine Duffy vient d’être nommée présidente de la compagnie américaine Carnival Cruise Lines. Avec ses 24 paquebots, CCL est le navire amiral du géant Carnival Corporation qui, avec ses 8 filiales (CCL, Costa Croisières, Princess Cruises, P&O Cruises, Holland America Line, Cunard, Seabourn, AIDA Cruises), soit une centaine de navires en flotte, est le leader mondial de la croisière.

Christine Duffy, qui prendra ses fonctions le 1er février prochain, remplacera Gerry Cahill, à la manœuvre depuis 2007 et qui a décidé de partir en retraite. La nouvelle patronne de Carnival Cruise Lines devra relever d’importants défis, à commencer par la modernisation de la flotte, qui a clairement besoin d’innovation. Pendant longtemps, la compagnie n’a fait, d’une classe à l’autre, qu’agrandir le modèle précédent, en y ajoutant certes des nouveautés et en améliorant son produit, mais en gardant finalement le même concept. Une stratégie qui pourrait trouver ses limites, surtout face à la politique très offensive en matière d’innovation des deux principaux concurrents de CCL, Royal Caribbean International (RCCL) et NCL, dont les dernières unités ont donné un sérieux coup de vieux à la flotte de Carnival. Certes, la clientèle n’est pas forcément la même mais dans un marché de plus en plus concurrentiel, CCL doit prendre garde à ne pas se laisser distancer, au risque de devenir démodée. Dans cette perspective, la compagnie prépare sa riposte. Elle s’appelle Carnival Vista, une toute nouvelle unité mise sur cale en octobre dernier au chantier Fincantieri de Monfalcone. Livrable en avril 2016, ce paquebot de 133.500 GT de jauge et 4000 passagers  reste un mystère, son design n’ayant pas encore été révélé. Mais il est évident que c’est avec ce prototype que CCL compte ouvrir une nouvelle page de son histoire.

 

Livré en 2011, le Carnival Magic est l'un des derniers paquebots de CCL (

Livré en 2011, le Carnival Magic est l'un des derniers paquebots de CCL (© CCL)

 

Pour en revenir à Christine Duffy, on notera que c’est la première fois qu’une femme accède à ce poste clé du groupe Carnival, dont certaines filiales ont déjà eu des patronnes, comme Cunard et Seabourn avec Carol Marlow, qui avait également été directrice générale de P&O Cruises. Dans ce milieu très masculin, les managers féminins progressent peu à peu pour atteindre le sommet, comme en témoigne encore la récente nomination de Lisa Lutoff-Perlo à la tête de Celebrity Cruises, l’une des grandes filiales de RCCL.

Travaillant depuis 30 ans dans le secteur du tourisme, Christine Duffy, qui a commencé sa carrière comme agent de voyage et fut de 2004 à 2010 présidente de Maritz Travel, est l’architecte de la transformation de CLIA en une puissante organisation internationale. En 2012, le drame du Concordia, qui avait secoué toute la profession, avait accéléré la nécessité pour l’industrie de regrouper ses forces afin de parler d’une même voix et rendre plus efficiente la promotion de la croisière. Il avait donc été décidé de fusionner CLIA, qui a l’époque rayonnait uniquement sur les Etats-Unis, l’European Cruise Council et l’ensemble des associations nationales. C’est le travail complexe que Christine Duffy et son équipe ont mené à bien ces quatre dernières années. 

Croisières maritimes et fluviales | Actualités du secteur Carnival | Toute l'actualité du leader mondial de la croisière