Energies Marines
Christophe Clergeau : « Les Pays de la Loire visent le leadership français sur les EMR »

Interview

Christophe Clergeau : « Les Pays de la Loire visent le leadership français sur les EMR »

Energies Marines

A l’occasion du salon Thetis EMR, qui se déroule cette semaine à Nantes, les Pays de la Loire, l’une des régions françaises les plus en pointe dans le domaine des énergies marines, ont dévoilé hier le West Atlantic Marine Energy Center. Il s’agit de la pierre angulaire d’un plan stratégique de 5 ans consacré à la recherche, la formation et l’innovation. Cette démarche regroupe les collectivités territoriales, les industriels, l’Université et l’Ecole Centrale de Nantes, ainsi que l’Institut de Recherche Technologique Jules Verne et le Pôle de Compétitivité EMC2.

Les Pays de la Loire, qui entendent prendre le leadership français sur l’éolien posé et accélérer le passage à l’éolien flottant, veulent aussi accentuer les efforts sur des technologies d’avenir moins mâtures, comme l’hydrolien, le houlomoteur et l’énergie thermique des mers. 

Christophe Clergeau, premier vice-président de la région des Pays de la Loire, revient avec nous sur ce nouvel outil et, plus globalement, sur la stratégie ligérienne en faveur du développement des EMR.

_______________________________________

MER ET MARINE : Vous vous êtes personnellement engagé, depuis plusieurs années, en faveur du soutien au développement de l’économie maritime, via notamment la diversification des industries traditionnelles vers de nouvelles activités, comme les énergies marines. C’est l’un des grands chevaux de bataille de la Région ?

CHRISTOPHE CLERGEAU : La Région s’est depuis plusieurs années dotée d’une stratégie globale sur les EMR. Elle comporte un axe industriel, un axe européen et international, mais aussi un volet consacré au développement des compétences, à la formation, à la recherche et aux sites d’essais. Sur ce dernier point, West Atlantic Marine Energy Center est né de la volonté de donner une structuration collective, une feuille de route et une visibilité beaucoup plus fortes dans le domaine des énergies marines renouvelables.

Pourquoi avoir créé cette nouvelle structure dédiée spécifiquement à la recherche, la formation et l’innovation?

Energies Marines Renouvelables