Disp POPIN non abonne!
Divers

Actualité

CIMER : 82 mesures annoncées par le gouvernement

Divers

Le conseil interministériel de la mer s’est tenu hier à Dunkerque sous la présidence du Premier ministre et en présence d’une dizaine de membres du gouvernement. 82 mesures, couvrant un large spectre des activités maritimes, ont été annoncées.

Une nouvelle stratégie nationale portuaire

Conformément au tropisme d’Edouard Philippe, un important volet portuaire a été présenté avec l’annonce d’ « un nouveau modèle économique et une nouvelle stratégie nationale portuaire ». Cette dernière « visera à coordonner davantage les différents systèmes portuaires, à développer une coordination entre les grands ports, les ports maritimes décentralisés et les axes fluviaux, et à assurer le développement pour les systèmes portuaires de la digitalisation, des perspectives d’automatisation des opérations, de l’interopérabilité des « cargo community systems » (CCS) et l’unification des « port community systems » (PCS).  Le gouvernement a également annoncé des modifications quant aux régimes fiscaux et de comptabilité des ports.

La fusion des ports de Paris, Rouen et le Havre est annoncée au 1er janvier 2021 et un GIE regroupant les ports de commerce méditerranéens proposé.

Les scenarii du Brexit

Deuxième sujet évoqué, le Brexit, et ce alors que Londres a formulé une première proposition d’accord, dont on ne sait ni s’il va être adopté, ni les conséquences exactes qu’il aura pour l’économie maritime. « Le Gouvernement est particulièrement conscient des enjeux importants qu’implique pour les différents secteurs de l’économie maritime et portuaire, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Il travaille dès à présent à anticiper les différents scenarii du Brexit, en lien notamment avec la Commission européenne, pour en éviter les effets négatifs et en dégager les opportunités éventuelles pour l’économie maritime ».

Confirmations pour les projets d’éolien offshore posé

Coté énergies marines renouvelables,  le gouvernement valide les « offres améliorées », issues du bras de fer entre les industriels et les ministères au printemps, des six premiers parcs éoliens offshore, issus des deux premiers appels d’offres. La phase finale de l’appel d’offres éolien en mer de Dunkerque est lancée, les candidats déposeront dans quatre mois pour remettre leurs offres, et le lauréat sera désigné au second trimestre 2019.

Un plan d’action pour le GNL

Pour ce qui concerne la flotte de commerce, le gouvernement annonce plusieurs mesures environnementales et notamment  un plan d’action pour favoriser l’utilisation du GNL. « Les mesures mises en place prévoient notamment l’encadrement des opérations d’avitaillement en GNL dans la règlementation au niveau national et au besoin dans les différents règlements locaux portuaires ». Par ailleurs, Matignon met en place pendant trois ans un dispositif de suramortissement pour les navires utilisant des propulsions propres.

Retrouver l’ensemble des mesures du CIMER 2018