Marine Marchande
Cinq ex-salariés de SeaFrance mis en examen

Actualité

Cinq ex-salariés de SeaFrance mis en examen

Marine Marchande

Après une série de garde à vue mardi, cinq ex-salariés de SeaFrance ont été mis hier en examen pour, selon l'AFP, « vols en bande organisée » et « abus de confiance ». D'après une source proche de l'enquête citée par l'agence de presse, la justice soupçonne « plusieurs vols au sein des bateaux, principalement de l'alcool et des marchandises alimentaires (...) Les faits se sont déroulés sur la période 2008-2009 et le préjudice pourrait se chiffrer à plusieurs centaines de milliers d'euros ». Au moins deux ex-salariés contestent les faits et ont demandé à être réentendus ultérieurement, ce qui devrait probablement être le cas dans quelques mois, a indiqué leur avocat. Selon maître Antoine Deguines, toujours cité par l'AFP, « Si effectivement tous ces faits étaient commis, les contrôleurs, les superviseurs auraient dû s'en apercevoir. Pourquoi personne ne l'a vu et personne ne l'a dénoncé ? ».
L'enquête, ouverte au printemps 2010 par le parquet de Boulogne-sur-Mer puis transférée ensuite à deux magistrats instructeurs de la juridiction interrégionale spécialisée de Lille, est menée pour des faits d'abus de confiance, de faux et d'usage de faux et de vols en bande organisée. Elle fait suite à une plainte de la direction de SeaFrance, qui avait à l'époque affirmé que « de nombreuses erreurs, écarts, différences dans les comptes ont été constatés fin 2009 par le commissaire aux comptes, mandaté pour vérifier la comptabilité de l'entreprise, notamment dans les ventes effectuées à bord des bateaux ».

My Ferry Link (ex-SeaFrance)