Marine Marchande
City of Hamburg : Nouveau roulier et nouvelle logique maritime pour Airbus

Reportages

City of Hamburg : Nouveau roulier et nouvelle logique maritime pour Airbus

Marine Marchande

Cap sur les chantiers ST Marine de Singapour. C'est là que le City of Hamburg est en achèvement, en vue d'une livraison fin septembre. Tout comme son sistership, le Ciudad de Cadiz, il sera en charge de transporter les tronçons d'Airbus depuis les sites de production jusqu'à Pauillac, en Gironde. De là, ils rejoindront ensuite, sur barges et par la route, la chaîne d'assemblage de Toulouse. « L'histoire du transport maritime chez Airbus a commencé en 2000 avec l'A380 », rappelle Thierry Larroque, vice-président d'Airbus en charge du transport et de la logistique. Jusque là, l'avionneur européen transporte entre ses usines les éléments d'A320 ou encore d'A340 via le Beluga, avion gros porteur spécialement conçu pour embarquer des tronçons d'appareils et entré en service dans les années 90 (en remplacement du Super Guppy). Or, les éléments du super-jumbo de nouvelle génération sont trop gros pour être transportés dans le Beluga. Un moment, Airbus envisage, très sérieusement, de remettre les ballons dirigeables au goût du jour pour transporter les éléments d'A380. Toutefois, les sites de production étant situés à Hambourg (Allemagne), Saint-Nazaire et Nantes (France), Mostyn (Pays de Galles) et Cadix (Espagne), c'est-à-dire près de terminaux portuaires, la solution maritime s'impose finalement. « Un premier bateau, le Ville de Bordeaux, est arrivé en 2004. Depuis, il a rempli ses missions, aussi bien pour Airbus que pour des clients tiers. Mais, le maritime n'étant pas notre métier, nous avons confié la gestion de ces bateaux à des armateurs », explique Thierry Larroque. Le Français Louis Dreyfus Armateurs et le Norvégien Leif Höegh se sont donc associés afin de concevoir, construire et exploiter une flotte de navires spécialisés.

 Cockpit d'A380 déchargé du Ville de Bordeaux (© : MER ET MARINE - ERIC HOURI)
Cockpit d'A380 déchargé du Ville de Bordeaux (© : MER ET MARINE - ERIC HOURI)

Evolution du concept


Construit en 2004 à Nanjing, en Chine, le Ville de Bordeaux devait être le premier d'une série de six ou sept navires. Initialement, chaque bateau devait pouvoir transporter un avion entier. Long de 150 mètres pour une largeur de 24 mètre, le VdB comprend un immense espace intérieur de 6720 m² s'

Louis Dreyfus Armateurs