Défense
Clemenceau : Coque sur le départ et ultime recours devant les tribunaux

Actualité

Clemenceau : Coque sur le départ et ultime recours devant les tribunaux

Défense

L'association finistérienne Agir pour l'environnement et le développement durable (AE2D) a déposé jeudi, devant le tribunal administratif de Rennes, un recours contre le départ vers la Grande-Bretagne de l'ex-porte-avions Clemenceau. Cette initiative fait suite à une réunion d'information, qui s'est déroulée mercredi dernier à Brest, où la vieille coque est en attente de transfert vers le chantier démantèlement anglais Able UK. Le recours déposé par AE2D vise l'autorisation de transfert de déchets accordée par la DRIRE de Bretagne pour le Q790, qui contiendrait 700 tonnes de matériaux amiantés. L'association conteste notamment la capacité et les compétences du chantier anglais pour assurer la démolition de l'ancien porte-avions de la Marine nationale.
Mercredi dernier, la préfecture maritime de l'Atlantique avait indiqué que le Q790 devrait quitter Brest avant la fin du mois. Après quatre jours de transit en remorque, la coque doit atteindre Hartlepool et le chantier Able UK, retenu par le ministère de la Défense en juillet à l'issue d'un appel d'offres européen.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française