Marine Marchande

Actualité

CMA CGM affrète un navire pour remplacer le Fort Ste Marie sur les Antilles

Marine Marchande

Le porte-conteneurs Praia est arrivé à Brest mardi afin de récupérer la cargaison du CMA CGM Fort Ste Marie, privé de propulsion depuis le 17 février. Remorqué à Brest, où il est arrivé vendredi dernier pour être réparé, le navire n’a pu reprendre du service cette semaine comme l’espérait initialement CMA CGM.

Les opérations de débarquement de ses conteneurs se poursuivaient donc hier, afin de transborder toutes boites sur le Praia, qui livrera à sa place les clients antillais du groupe.

 

 

Le Praia à son arrivée à Brest (© MICHEL FLOCH)

 

Le Praia à son arrivée à Brest (© MICHEL FLOCH)

 

 

Construit en 2009, le Praia (231 mètres, 3534 EVP) est un peu plus gros que le Fort Ste Marie  (197.7 mètres, 2260 EVP), pour lequel CMA CGM ne fixe pas de date de remise en service. Amarré à son arrivée au terminal conteneurs, le navire a été déplacé à l'extrémité du quai QR2/QR3, alors que le Praia s'est positionné à l'autre bout, l'étrave dépassant du quai, de manière à laisser entre les deux bateaux une place disponible pour le trafic régulier.

 

 

Arrivée à Brest du CMA CGM Fort Ste Marie le 22 février (© MICHEL FLOCH)

 

 

 

Les réparations s’achèvent à Montoir sur le Fort St Louis

 

 

La situation semble en revanche s’améliorer pour l’un de ses trois sisterships, le CMA CGM Fort St Louis, qui a  également souffert d’une avarie majeure de propulsion. Construit en 2003 comme le Fort Ste Marie, le navire, qui a rejoint le 4 février le bassin de Penhoët, à Saint-Nazaire, pour réparation, a depuis été déplacé vers le terminal conteneurs de Montoir-de-Bretagne. Mais il n’a toujours pas repris la mer. Toutefois, explique-t-on chez CMA CGM, le bout du tunnel approche. « Les réparations du moteur du fort St Louis sont quasiment terminées. Le navire appareillera sur 7 cylindres d’ici lundi 4 mars pour rejoindre un chantier de réparation en Europe, où il effectuera son arrêt technique des 10 ans. Dès qu’il sera entièrement disponible avec ses 8 cylindres, le Fort St Louis reprendra sa place dans les rotations du service ». Concernant le lieu où seront menés la réparation finale et l’arrêt technique décennal du porte-conteneurs, le choix n’est pas encore arrêté. Des chantiers en Espagne, au Royaume-Uni, en France, aux Pays-Bas et en Allemagne seraient en compétition.

 

 

Le CMA CGM Fort St Louis à Saint-Nazaire début février (© DROITS RESERVES)

CMA CGM