Marine Marchande
CMA CGM : la flotte sous pavillon français évolue
ABONNÉS

Actualité

CMA CGM : la flotte sous pavillon français évolue

Marine Marchande

Comme prévu, la flotte immatriculée sous pavillon français de CMA CGM évolue. Avec l'arrivée prochaine du nouveau CMA CGM Jacques Saadé, puis d'ici la fin de l'année de quatre de ses sisterships, tous immatriculés au RIF, ce sont quatre porte-conteneurs qui vont quitter le pavillon tricolore. Pour mémoire, le groupe marseillais avait annoncé l'an dernier que toute la flotte des navires de 23.000 EVP propulsés au GNL serait immatriculée au RIF. Pour ces neuf entrées en flotte sous RIF, huit unités actuelles devraient donc rejoindre un autre pavillon. Ce qui à terme, représente quand même une augmentation de la flotte française de CMA CGM qui devrait s'élever à 31 bateaux.

Le premier dépavillonnement a été celui du CMA CGM Nabucco, qui est passé sous pavillon chypriote. Il devrait être rapidement suivi par le CMA CGM Fort Saint-Louis puis, d'ici la fin de l'année par le CMA CGM Norma et un autre navire de la série des Opera (8500 EVP).

Ces mouvements de flotte sont cependant un peu bousculés par les conséquences de l'épidémie du Covid-19. L'équipage du CMA CGM Jacques Saadé a réussi à rejoindre le navire au chantier après une quatorzaine surveillée. Pour le moment, l'entrée en flotte de cette tête de série est toujours annoncée pour avril. Mais pour les deux unités qui devaient le suivre d'ici l'été, l'épidémie pourrait occasionner des retards, à la fois au chantier qui a été ralenti ces dernières semaines, et par les mouvements d'équipages de plus en plus compliqués à organiser. 

 

CMA CGM