Marine Marchande
CMA CGM, MSC et Maersk s'allient contre la piraterie

Actualité

CMA CGM, MSC et Maersk s'allient contre la piraterie

Marine Marchande

Les trois leaders mondiaux du transport maritime conteneurisé ont décidé de coopérer dans la lutte contre la piraterie dans le golfe d'Aden et l'Océan Indien. Cette collaboration entre le Danois Maersk Line, le Suisse MSC et le Français CMA CGM, respectivement numéros 1, 2 et 3 mondiaux, comprend notamment l'échange d'informations sur les politiques, les mesures et procédures mises en place, les axes d'amélioration envisageables, et la volonté d'une coordination afin d'aborder la problématique avec toutes les parties prenantes. « Notre principale préoccupation reste la sécurité de nos équipages. La piraterie est un problème récurrent pour l'industrie du transport maritime et si nous voulons l'aborder de manière efficace, nous devons, en tant qu'armateurs, coopérer », expliquent Maersk Line, MSC et CMA CGM. Une part importante des flottes de ces trois armements, qui alignent plus de 1000 porte-conteneurs, transite par le nord de l'océan Indien et le golfe d'Aden, où sévissent les pirates. Les eaux situées au large de la Somalie accueillent, en effet, l'une des principales routes maritimes mondiales, avec notamment les lignes entre l'Asie et l'Europe. Pour éviter autant que possible les détournements, les trois armements se sont se sont accordés sur l'importance des « Bonnes Pratiques Anti-Piraterie » pour assurer une navigation sûre dans la région.

Soutien au déploiement de forces navales

Par ailleurs, CMA CGM, MSC et Maersk Line « saluent et soutiennent » les efforts de la communauté internationale pour lutter contre le problème de la piraterie en matière de « présence navale dans le golfe d'Aden et de poursuite de cadres juridiques appropriés » pour s'assurer que les pirates soient poursuivis et tenus responsables de leurs crimes. Depuis deux ans, plusieurs forces navales, dont l'EU-NAVFOR, déployée dans le cadre de l'opération européenne Atalante, luttent contre la piraterie avec une certaine efficacité, sans toutefois venir à bout du phénomène. « Les causes profondes de ce problème ne peuvent être réglées du jour au lendemain. Par conséquent, il est impératif que les forces navales soient fortement et dynamiquement mandatées pour s'adapter à la situation en évolution constante dans la région. Il est également vital que les actes de piraterie ne restent pas impunis, ce pourquoi des cadres juridiques appropriés pour poursuivre les pirates sont nécessaires », estiment les trois groupes maritimes. Ces derniers estiment aussi que la sécurité de la zone doit aussi passer par le renforcement des capacités régionales, comme l'instauration de garde-côtes par les pays riverains et d'éventuels couloirs de transit vers l'Afrique de l'Est.

CMA CGM | Toute l'actualité du groupe maritime français Maersk | Actualité du groupe maritime danois MSC Cruises | Toute l'actualité de la compagnie de croisière et de ses paquebots