Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Actualité

CMA CGM ne va plus escaler en Iran

Marine Marchande

Rodolphe Saadé, président du groupe CMA CGM, l'a annoncé samedi dernier en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence. L'armement marseillais ne va plus effectuer d'escale en Iran, « à cause de l'administration Trump ». Après la révocation, en mai dernier, de l'accord sur le nucléaire iranien par l'administration Trump, de nombreux groupes présents en Iran ont dû faire face à un choix stratégique très délicat : se retirer, et perdre les investissements effectués depuis 2016, date à laquelle les sanctions contre la République Islamique avaient été levées ou y rester et se faire refuser l'accès au marché américain.  L'administration américaine avait interdit tous nouveaux contrats avec l'Iran et, pour les sociétés déjà présentes, imposé un délai de retrait de 180 jours. Le groupe Maersk avait annoncé son départ des ports iraniens dès le mois de mai.

Pour mémoire CMA CGM avait signé, en janvier 2016, un accord de partenariat avec l'armement iranien IRISL. Celui-ci prévoyait notamment des échanges d'espaces entre les navires des deux groupes. Par ailleurs, CMA CGM avait repris dès le 6 août 2015 trois services maritimes depuis et vers l'Iran. Parallèlement, le groupe marseillais avait beaucoup augmenté sa présence aux Etats-Unis, notamment suite au rachat de NOL. C'est donc pour préserver cette implantation que CMA CGM doit renoncer a marché iranien.

 

 

CMA CGM