Marine Marchande
CMA CGM poursuit ses investissements en Irak

Actualité

CMA CGM poursuit ses investissements en Irak

Marine Marchande

Lors d'une visite d'Etat en France, le président irakien, Jalal Talabani, a exhorté le 18 novembre les entreprises françaises à investir dans son pays. Au cours d'une visite au Medef, les projets de Lafarge et CMA CGM ont été cités comme des exemples « emblématiques ». Alors que Lafarge produit désormais 60% du ciment irakien, CMA CGM a, quant à lui, décidé de se développer à Umm Qasr, où transitent 80% des échanges irakiens. Présent dans le pays depuis la création de la CMA en 1978, le groupe maritime possède sur place trois agences et emploie 75 personnes à Bagdad, Bassorah et Umm Qasr. Il dessert l'Irak par quatre points d'entrée : Umm Qasr, dans le golfe Persique, Aquaba (Jordanie), Mersin (Turquie) et Lattaquié (Syrie). Depuis 2006, CMA CGM s'est vu confier une concession portuaire à Umm Qasr, dont il est le premier client maritime avec 33% du trafic portuaire. Le groupe dispose, pour ses navires, d'un quai de 150 mètres de long pour une largeur de 110 mètres. Aujourd'hui, CMA CGM travaille à l'aménagement et à l'agrandissement de ce quai. Ces nouvelles installations seront opérationnelles dans les prochaines semaines.
A Umm Qasr, la compagnie propose un service hebdomadaire assuré par deux navires de respectivement 824 et 1012 EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur), dont le CMA CGM Junior S. Au sein de service FAS Gulf Iraq, le port irakien est en contact avec Khor Al Fakkan, Mina Qaboos et Sohar.

Le CMA CGM Junior S.(© : CMA CGM)
Le CMA CGM Junior S.(© : CMA CGM)

Le service FAS Gulf Iraq(© : CMA CGM)
Le service FAS Gulf Iraq(© : CMA CGM)

CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français