Marine Marchande
CMA CGM réduit la voilure à Marseille en raison des mouvements sociaux

Actualité

CMA CGM réduit la voilure à Marseille en raison des mouvements sociaux

Marine Marchande

En raison des grèves qui perturbent l'activité portuaire, CMA CGM a décidé de réduire le nombre de ses escales à Marseille-Fos, pour les reporter vers l'Italie et l'Espagne. Le groupe français, numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé, ne maintient aux bassins Est qu'une escale hebdomadaire, au lieu de cinq, sur les services (NAF) à destination de l'Afrique du nord. Sur les terminaux de Fos, CMA CGM parle de « conditions d'escale très difficiles ». Malgré tout, l'armement compte maintenir, « dans la mesure du possible », les escales de ses navires affectés aux services MEX et MEX II (Asie-Méditerranée), ainsi que celles du service AMERIGO vers à destination de l'Amérique du nord. Les navires du groupe ne pouvant travailler à Marseille-Fos sont redéployés vers Gênes et Barcelone, CMA CGM mettant en place un dispositif pour le rapatriement de la marchandise vers Marseille afin de ne pas pénaliser sa clientèle. « Les perturbations diminuent la capacité des ports, affectent les services maritimes qui y escalent, et portent fortement préjudice au commerce maritime français et aux importateurs et exportateurs français. Le groupe, qui a toujours affirmé sa volonté de privilégier et soutenir les ports français, espère qu'un accord sera trouvé prochainement afin de pouvoir continuer à escaler dans de bonnes conditions à Marseille-Fos », explique CMA CGM, dont le siège social se situe à Marseille.
La compagnie compte, au départ et à destination de Marseille-Fos, 8 services à destination de la Méditerranée, du Nord Afrique, de l'Asie et de l'Amérique du nord, soit au total une quinzaine d escales chaque semaine.

CMA CGM