Marine Marchande

Actualité

CMA CGM renoue avec les profits

Marine Marchande

Retour au vert pour l’armement CMA CGM. Après un exercice 2011 déficitaire de 32 millions de dollars, celui de 2012 affiche un résultat net de 361 millions de dollars. Le chiffre d’affaires a progressé de 7% à 15.9 milliards de dollars contre 14,9 milliards en 2011. Les volumes ont augmenté de 6%, passant de 10 millions d'EVP en 2011 à 10.6 millions d'EVP en 2012. La flotte a, quant à elle, poursuivi sa croissance pour atteindre 414 navires (+5%), la capacité de transport s'étant accrue de 8% pour culminer à 1.446 millions d’EVP (Equivalent vingt pieds – taille standard du conteneur).

Des taux de fret qui remontent, des lignes rationalisées mais également un gros effort de rigueur, avec un plan de réduction des coûts qui a permis une économie de 800 millions de dollars, expliquent le retour à la profitabilité de l’armement marseillais. Qui compte entrer en bourse en 2014.

2012 a également vu une profonde modification de la structure financière de CMA CGM avec la signature d'un accord de cession de 49% de sa filiale Terminal Link pour un montant de 400 millions d'euros, la signature de la prise de participation du Fonds Stratégique d'Investissement (FSI) à hauteur de 150 millions de dollars,  le renforcement de la participation de Yildirim à hauteur de 100 millions de dollars et la finalisation de l'accord avec ses banques sur la restructuration de sa dette.

« Nous entamons donc l'exercice 2013 sur des bases solides sur lesquelles nous allons poursuivre notre développement », déclare Rodolphe Saadé, directeur général délégué de CMA CGM. « De par sa forte présence dans le monde et la maîtrise de ses coûts, CMA CGM s'attend en 2013 à une profitabilité en ligne avec celle de 2012 dans les conditions de marché actuelles », précise le groupe français, numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé.

CMA CGM