Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande
ABONNÉS

Actualité

CMA CGM : Un premier géant au RIF de 20.600 EVP en achèvement aux Philippines

Marine Marchande

Le prochain navire amiral de CMA CGM et plus grand porte-conteneurs sous pavillon français sera « made in Philippines ». Une première pour l’armateur mais aussi pour ce pays, qui après la Corée du sud et la Chine se positionne sur le marché des très gros navires de commerce.

En avril 2015, CMA CGM avait passé une commande de trois ULCS (Ultra Large Container Ships) de 400 mètres de long, 59 mètres de large et 20.600 EVP au chantier Hanjin Heavy Industries & Construction Philippines (HHIC-Phil) pour un prix unitaire annoncé à 145 millions de dollars. La tête de série a été mise à l’eau le 19 août dernier dans ce chantier implanté à Subic Bay, au nord-ouest de Manille. Ses essais en mer devraient débuter en décembre, en vue d’une mise en service au mois de janvier.

Immatriculé au Registre International Français, il prendra au CMA CGM Bougainville, unité de 17.720 EVP sortie en 2015 des chantiers coréens Samsung, le titre de plus gros porte-conteneurs sous pavillon tricolore. Ce sera même l’un des plus gros navires de ce type au monde, avec une capacité similaire aux plus imposants géants de l’industrie, comme les unités des séries MOL Triumph (20.170 EVP), Madrid Maersk (20.658 EVP) et OOCL Hong Kong (21.413 EVP), entrées en service cette année.

Pour la suite, CMA CGM, comme d’autres armateurs, à l’image de MSC, passera à des navires de 22.000 EVP, avec une première commande de 9 unités apparemment passée en Chine en vue d’une livraison de la tête de série à partir de la fin 2019.

En attendant, l’heure est donc aux trois géants réalisés aux Philippines, le premier allant permettre à la flotte de CMA CGM de passer de 22 à 23 porte-conteneurs sous pavillon français (sur un total de 462 navires exploités pour le compte du groupe). Cette unité supplémentaire au RIF, qui offrira 6 à 7 postes d’officiers français, permettra de compenser la perte du Marion Dufresne, désormais exploité au profit de l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (Taaf) par Louis Dreyfus Armateurs. Un autre porte-conteneurs géant pourrait en plus, par la suite, être immatriculé au RIF.

 

CMA CGM