Marine Marchande
CMA CGM : une nouvelle série de cinq porte-conteneurs GNL au RIF
ABONNÉS

Focus

CMA CGM : une nouvelle série de cinq porte-conteneurs GNL au RIF

Marine Marchande

L’armateur français CMA CGM continue d’étoffer sa flotte fonctionnant au gaz naturel liquéfié. S’ajoutant aux 23.000 EVP de la classe Jacques Saadé (en propriété), aux 15.000 EVP de la classe Tenere (affrétés à Eastern Pacific Shipping) et aux feeders de 1400 EVP de sa filiale Containerships, le groupe va lancer une nouvelle série de porte-conteneurs de 15.000 EVP, cette fois en propriété. Cinq navires qui seront immatriculés au Registre International Français (RIF). L’armateur maintient son objectif d’armer 33 navires sous pavillon français d’ici 2022, contre 28 aujourd’hui.

Livraison entre 2021 et 2022

Cinq unités de ce type ont été commandées aux chantiers chinois CSSC Jiangnan. La tête de série, baptisée CMA CGM Patagonia, a vu sa première tôle découpée en mars 2019, sa mise à l’eau étant prévue début 2021 pour une mise en service en août prochain. Il sera suivi en fin d’année par les CMA CGM Kimberley et CMA CGM Everglade. Puis, en 2022, par les CMA CGM Galapagos et CMA CGM Greenland. Longs de 366 mètres pour une largeur de 51 mètres et un tirant d’eau maximal de 16 mètres, ces navires pourront transporter jusqu’à 15.254 EVP, dont 1800 reefer (conteneurs réfrigérés).

 

Le CMA CGM Jacques Saadé (© PHILIP PLISSON)

Le CMA CGM Jacques Saadé (© PHILIP PLISSON)

Le CMA CGM Jacques Saadé (© CMA CGM)

Le CMA CGM Jacques Saadé (© CMA CGM)

 

Mêmes types de moteur et cuve que les géants de la classe Jacques Saadé

Premier d’une série de neuf unités de 23.112 EVP, le CMA CGM Jacques Saadé, géant de 400 mètres de long pour 61.4 de large livré en septembre par un autre chantier de CSSC, Hudong-Zhonghua, est équipé d’un moteur douze cylindres dual-fuel CMD-WinGD12x92 DF. Développé par Winterthur Gas&Diesel, il s’agit du moteur quatre temps le plus puissant au monde (63.840 kW à 80 tours/minute) et du plus gros moteur dual-fuel construit jusqu’ici. Il est alimenté en GNL depuis une cuve du type Mk III conçue par le groupe français GTT, avec une capacité de 18.600 m3. Pour ses nouvelles unités de la classe Patagonia, CMA CGM a choisi la même architecture, adaptée à la taille moindre de ces futurs porte-conteneurs : « Nous poursuivons avec une cuve Mk III, cette fois de 14.000 m3, et une motorisation Winterthur, avec le même moteur auquel nous avons enlevé deux cylindres », explique à Mer et Marine Xavier Leclercq, vice-président de CMA Ships, la filiale de CMA CGM en charge de l’armement de la flotte en propriété et des constructions neuves. Ce CMD-WinGD10x92 DF des Patagonia développera 51.680 kW à 80 tours/minute. Les navires, qui disposeront d’une ligne d’arbre entrainant une hélice de 9.6 mètres de diamètre, seront également équipés de groupes dual-fuel Wärtsilä 34DF.

 

Cuve GNL, ici du CMA CGM Jacques Saadé (© CMA CGM)

Cuve GNL, ici du CMA CGM Jacques Saadé (© CMA CGM)

L'hélice du CMA CGM Jacques Saadé (© CMA CGM)

L'hélice du CMA CGM Jacques Saadé (© CMA CGM)

 

Différents des 15.000 GNL affrétés à Eastern Pacific Shipping

Les 15.000 GNL appartenant à CMA CGM seront différents de ceux de même capacité affrétés à Eastern Pacific Shipping, qui les fait construire en Corée du sud. Six entreront en flotte d’ici 2022. Avec pour commencer le CMA CGM Tenere, livré le 15 septembre dernier par le chantier Hyundai Samho. Un navire de 366 mètres de long pour 51 mètres de large offrant une capacité de 14.812 EVP. Il est équipé d’une cuve de type B de 12.000 m3 et d’un moteur MAN à haute pression (300 bar) alors que les Winterthur fonctionnent à basse pression (16 bar). Au-delà de la motorisation et du choix des cuves, le Tenere et le Patagonia se distingueront

CMA CGM | Toute l'actualité du groupe maritime français