Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande
CMA CGM veut entrer dans le monde de la logistique avec CEVA

Actualité

CMA CGM veut entrer dans le monde de la logistique avec CEVA

Marine Marchande

CMA CGM fait un pas de plus dans le monde de la logistique. Hier, le groupe marseillais a annoncé l’ouverture de son offre publique d’achat amicale sur le capital du logisticien CEVA. Cette OPA va durer un mois durant lequel CMA CGM va proposer 30 francs suisses (soit 26.36 euros) par action de la société cotée à la bourse de Zürich.

CMA CGM dispose déjà de 33% du capital et Rodolphe Saadé, président du groupe, s’est dit confiant, dans une interview donnée aux Echos, sur l’obtention de la majorité du capital. CEVA est actuellement un des plus grands groupes de logistique au monde. Son histoire démarre en 1946 en Australie quand Ken Thomas fonde TNT, Thomas Nationwide Transport, avec un seul camion. 50 ans plus tard, TNT est devenu un des plus grands logisticiens de la planète, racheté par le néerlandais KPN puis par le fonds américain Apollo en 2006 qui le fusionne avec Eagle Global Logistics. Le groupe est basé à Hoofdorp aux Pays-Bas et emploie actuellement plus de 55.000 personnes dans plus de 100 pays. Il réalise un chiffre d’affaires de 7 milliards de dollars. CEVA achemine actuellement près de 2 millions de tonnes par la route, 480.000 tonnes par avion et 730.000 EVP par an.

En avril dernier, CMA CGM avait annoncé le rachat de 25% du capital de CEVA, correspondant à une volonté affichée du groupe français de se développer dans la logistique. A l’automne, il avait dû augmenter cette participation à 33% pour contrecarrer l’OPA hostile du danois DSV. Devenu premier actionnaire, CMA CGM poursuit donc le mouvement, avec l’accord du conseil d’administration de DSV qui encourage les actionnaires à la vente.

La stratégie de Rodolphe Saadé est d’appuyer le groupe sur deux piliers : le transport maritime et la logistique. Il précise d’ores et déjà que CEVA restera une entité indépendante au sein de CMA CGM et gardera sa propre marque. C’est Nicolas Sartini, à qui l’intégration de l’armement NOL avait déjà été confiée, qui va s’occuper de cette nouvelle alliance devant permettre de proposer des services de transport porte-à-porte. « En prenant le contrôle d’un acteur mondial de la logistique, CMA CGM sera à même de proposer à ses clients des solutions complètes combinant transport et logistique et de compléter son activité de transport maritime par une activité moins volatile », précise le groupe.

 

CMA CGM