Défense
CMN dote la Vigilante CL 54 d’une plateforme pour drone

Actualité

CMN dote la Vigilante CL 54 d’une plateforme pour drone

Défense

Nouvelle évolution dans la famille des patrouilleurs du type Vigilante 400. Cette année, CMN propose une nouvelle version du bâtiment dotée d’une plateforme pour la mise en œuvre d’un drone aérien, tel le Camcopter S-100 de Schiebel. Une nouveauté qui permet d’accroître les moyens se surveillance, d’identification et de poursuite du patrouilleur, sans pour autant sacrifier d’autres capacités. Ainsi, les deux bossoirs sont conservés pour le déploiement d’embarcations d’interception de 5.25 mètres, ainsi que des espaces additionnels pour augmenter la charge embarquée.

 

 La nouvelle version de la Vigilante 400 CL 54 (© : CMN)

 

Pour mémoire, la Vigilante 400 CL 54, longue de 55.8 mètres pour une largeur de 8 mètres, est basée sur le modèle sea proven des P400 français. Cette famille de patrouilleurs a été vendue au Brésil, au Gabon et à Oman. En 2012, la Vigilante 400 CL 54 avait déjà été relookée et modernisée, avec des lignes plus fluides, tout en conservant les qualités de tenue à la mer et d’endurance de la plateforme. Techniquement, le bâtiment avait été réactualisé, notamment sa propulsion, afin d’optimiser les coûts d’exploitation et de maintenance. Des améliorations réalisées sans alourdir le patrouilleur. En matière d’équipements, la Vigilante 400 CL 54, conçue comme un bateau simple et robuste dédié à la surveillance et la protection de la ZEE, met en œuvre des canons de petit calibre, manuels ou télé-opérés, mais elle est également conçue pour pouvoir embarquer une tourelle de 76mm.

Pouvant embarquer 30 personnes, le bâtiment peut dépasser 23 nœuds et franchir 2000 milles à 15 nœuds. 

 

La version classique de la Vigilante 400 CL 54

La version classique de la Vigilante 400 CL 54 (© : CMN)

 

cmn