Défense
CMN : La FS65 étoffe la famille Combattante

Actualité

CMN : La FS65 étoffe la famille Combattante

Défense

Après lui avoir offert une cure de jouvence, CMN continue d’étoffer la nouvelle famille Combattante. Cette année, c’est un modèle plus grand qui est dévoilé. Longue de 65 mètres pour une largeur de 9.2 mètres, la Combattante FS65 peut atteindre la vitesse de 34 nœuds et franchir 2500 milles à 15 nœuds. Fortement armé, ce bâtiment à coque en acier et superstructure en aluminium peut mettre en œuvre 8 missiles antinavire, comme l’Exocet MM40 Block3 et dispose entre la passerelle et la pièce d’artillerie principale (76mm Strales d’OTO-Melara) de 6 cellules de lancement vertical pour missiles surface-air VL Mica. Un canon de 30mm complète l’armement à l’arrière. Pouvant mettre en œuvre deux embarcations semi-rigides (jusqu’à 8 mètres) et disposant d’une plateforme pour un UAV, la Combattante FS65 dispose de solides moyens de surveillance et de guerre électronique. Elle est équipée du mât intégré Cmast abritant notamment un radar tridimensionnel, ainsi que des lance-leurres et la possibilité d'embarquer un drone aérien.

 

Combattante FS65 (© : CMN)

Combattante FS65 (© : CMN)

 

Ce nouveau bâtiment est optimisé pour le combat en haute mer, la protection de la zone économique exclusive et les missions de renseignement.

La Combattante FS65 s’ajoute aux deux modèles précédemment présenté par CMN, les FS46 et FS56. Toutes ces versions sont dotées de solides moyens d’autodéfense et de guerre électronique, un véritable système de combat et une passerelle panoramique, ainsi qu’un design furtif et un équipage réduit grâce à l’automatisation.

 

Combattante FS56 (© : CMN)

Combattante FS56 (© : CMN)

Combattante FS46 (© : CMN)

Combattante FS46 (© : CMN)

Constructions Mécaniques de Normandie | Actualité du chantier CMN de Cherbourg