Croisières et Voyages
​​​​​​​CMV se lance en France avec un navire dédié et des croisières francophones

Rencontre

​​​​​​​CMV se lance en France avec un navire dédié et des croisières francophones

Croisières et Voyages

La compagnie britannique Cruise & Maritime Voyages annonce ce 14 novembre la création d’une filiale française et le déploiement à l’année d’un de ses navires sur le marché hexagonal. L’Astor, qui va devenir le Jules Verne, sera exploité exclusivement au départ du Havre et de Marseille sur des croisières 100% francophones à compter du printemps 2021. Ce beau petit paquebot de 176 mètres et 289 cabines seulement offrira de nombreux itinéraires exclusifs en Europe du nord, en Méditerranée, en mer Noire, vers les îles Atlantique et même un tour du monde de plus de 120 jours déjà programmé en 2022. Au-delà, si le succès est au rendez-vous, un second navire devrait rejoindre le Jules Verne.

 

Le futur Jules Verne (© CMV)

Le futur Jules Verne (© CMV)

 

A l’origine de ce projet, Clément Mousset et Cédric Rivoire-Perrochat. Ces deux professionnels reconnus de l’industrie française de la croisière, où ils évoluent depuis plus de 20 ans, sont chargés par CMV de piloter sa nouvelle filiale, qui prend le nom de Croisières Maritimes et Voyages et s’installe à Marseille. Objectif : développer le marché francophone en renouant avec les croisières traditionnelles et l’esprit des voyages maritimes sur un petit paquebot. Cela, avec un programme d’itinéraires inédit et sortant souvent des sentiers battus, dans un univers pensé pour une clientèle française en quête d’une alternative aux grands clubs de vacances flottants et aux unités de luxe réservées aux plus riches. Tirant les leçons de la disparition il y a trois ans de Croisières de France, qui a laissé un grand vide sur le marché français, et des attentes d’une clientèle qui ne se retrouve ni dans les compagnies d’expédition ni dans les méga-paquebots qui constituent maintenant l’essentiel de l’offre proposée,  CMV France, qui table sur environ 10.000 passagers par an, entend ouvrir une nouvelle voie et proposer enfin le produit qui manque à une grande partie de la clientèle francophone.

Clément Mousset et Cédric Rivoire-Perrochat, respectivement directeur général et directeur marketing, communication et opérations de Croisières Maritimes et Voyages,  ont réservé à Mer et Marine leur première interview afin de détailler cette nouvelle aventure.

MER ET MARINE : Comment est né le projet CMV France ?

CLEMENT MOUSSET - Autour d’un banal déjeuner, je rencontre Cédric et lui expose l’idée de lancer une « vraie » compagnie francophone, dont le bureau pourrait gérer intégralement le produit. Croisières de France venait de fermer quelques mois auparavant alors que tout le monde s’attendait en France à une réduction de voilure de la compagnie. Le hasard a fait que nous sommes ensuite partis en vacances ensemble à bord du Columbus de CMV, et la compagnie est alors devenue