Défense
Euronaval-Online : mode d’emploi et programme

Événements

Euronaval-Online : mode d’emploi et programme

Article gratuit
Défense

En raison de la crise sanitaire, la 27ème édition du salon Euronaval, qui débute ce lundi, est exceptionnellement et uniquement digitale. Les organisateurs, qui se sont longtemps battus pour maintenir ce salon sous sa forme physique, ont été contraints d’y renoncer il y a trois semaines. Les halls du parc des expositions du Bourget, qui accueillent tous les deux ans la grand-messe internationale du naval de défense, évènement créé en 1968 et réunissant plus de 25.000 visiteurs venus du monde entier, resteront donc vides cette semaine.  

Pour autant, la Sogena et le GICAN ont voulu maintenir le salon sous un format digital, ce qui permet de conserver pour tous les acteurs concernés une semaine d’échanges et de business, et pour toutes les équipes de centaines d’entreprises, qui ont préparé pendant des mois cet évènement, de ne pas avoir travaillé pour rien. C’est aussi une façon, en cette période aussi exceptionnelle que difficile, de montrer la résilience de la filière navale et sa capacité d’adaptation.

Une logique dans laquelle s’est inscrit très tôt Mer et Marine puisque nous avons décidé dès cet été de ne pas publier notre Hors-série « Naval Forces – Focus on French technology », qui parait depuis 2010 à l’occasion d’Euronaval, sous sa forme habituelle de magazine papier. Au regard des circonstances, ce document de 115 pages est cette année publié uniquement au format PDF, téléchargeable gratuitement dès ce lundi matin sur notre site, ou via notre stand virtuel sur Euronaval-Online.

 

Le stand virtuel de Mer et Marine pour Euronaval-Online

Le stand virtuel de Mer et Marine pour Euronaval-Online

 

Du salon présentiel au digital

Concernant le salon, la Sogena et le GICAN, qui portent et organisent Euronaval, avaient depuis plusieurs mois réfléchi à la manière de répondre au fait que la crise sanitaire empêcherait probablement de nombreuses délégations étrangères de venir à Paris en cette fin octobre.  Ils avaient donc imaginé avec J2C Communication la création d’un espace numérique en complément du salon présentiel, qui devait être soumis à des protocoles sanitaires très stricts. Cet espace numérique avait été conçu pour permettre aux exposants de présenter leurs produits et innovations sur des stands digitaux. Lorsque, le 23 septembre, le gouvernement a décidé de durcir les mesures en raison de la progression de l’épidémie, il n’était plus possible de maintenir l’évènement physique (pour lequel 300 exposants avaient confirmé leur présence et 70 délégations officielles - contre une centaine habituellement – leur souhait de se rendre sur place). Ce qui avait été préparé pour ceux qui ne pouvaient pas se déplacer à Paris a donc été déployé pour l’ensemble de l’évènement.

« Initialement développé pour satisfaire les attentes des délégations officielles et des visiteurs qui ne pourraient se rendre à Paris-Le-Bourget, Euronaval-Online s’ouvre désormais tous les visiteurs intéressés par les innovations du naval de défense. Du 19 au 25 octobre, les délégations et les visiteurs du monde entier pourront ainsi retrouver les exposants d’Euronaval 2020 sur le salon numérique. Ils pourront visiter les stands, organiser leurs rendez-vous BtoB en visio, suivre les interventions des personnalités politiques et militaires et participer aux workshops, conférences et tables rondes thématiques », explique la Sogena.

Une plateforme sécurisée accessible sur accréditation

L’interface d’Euronaval-Online se veut la plus simple et la plus intuitive possible. « Une fois connecté, le visiteur se retrouvera sur une vue d’ensemble du salon lui présentant toutes les fonctionnalités et permettant d’accéder aux différents espaces. Il pourra naviguer sur le site ou rechercher l’objet de sa visite sur le moteur de recherche. Il pourra également accéder au Live du salon et au programme complet des prises de paroles officielles, des conférences et workshops qui se dérouleront pendant toute la semaine ». Une évolution constituant un vrai challenge pour les organisateurs et les exposants, qui n’ont eu que quelques semaines pour changer leur fusil d’épaule et construire les stands virtuels, ce qui habituellement prend des mois. Le tout dans un environnement qui, compte tenu des sujets traités et des échanges organisés, doit être numériquement très sécurisé.

Evidemment, comme c’est le cas pour le salon qui se déroule habituellement au Bourget, l’accès à sa version numérique n’est pas libre. Il faut pour cela faire une demande d’accréditation sur le lien suivant :  EURONAVAL-ONLINE, il est nécessaire faire une demande d’accréditation via le lien suivant : https://www.mybadgeonline.com/EURONAVAL/Default.aspx

Plusieurs grandes interventions pour cette journée d’ouverture


Concernant le programme, pour ce lundi 19 octobre, jour d’ouverture, différents temps forts sont prévus (voir le programme détaillé de la journée) dont une série de discours ce matin. Doivent notamment s’exprimer :

- Florence Parly, ministre des Armées (10H)

- Annick Girardin, ministre de la Mer (10H15)

- Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie (10H30)

- Françoise Dumas, présidente de la commission de la Défense de l’Assemblée nationale (10H45)

- Christian Cambon, président de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des forces armées du Sénat (11H)

- L'amiral Jean-François Querat, Secrétaire général adjoint de la mer (11H15)

- Joël Barre, délégué général pour l’armement (11H30)

- l’amiral Pierre Vandier, chef d’état-major de la Marine nationale (11H45)

- Hervé Guillou, président du GICAN et d’Euronaval (12H)

Workshops, web-conférences et rendez-vous BtoB toute la semaine

Durant toute la durée du salon, qui sera dans sa version numérique plus long qu’habituellement puisqu’il se déroulera officiellement jusqu’au dimanche 25 octobre, de nombreux workshops thématiques et industriels seront diffusés en live et en replay. Seront également à suivre trois web-conférences internationales organisées en partenariat avec la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS) ; une présentation de l’étude « The world defense shipbuilding » réalisée spécialement pour Euronaval par Janes et le GICAN, ainsi que les rendez-vous d’affaires BtoB quotidiens entre les industriels exposants et les visiteurs du monde entier.

Espaces Cyber Naval hub et SEAnnovation

Euronaval-online hébergera également les nouveautés qui étaient prévues pour le salon physique, à commencer par le Cyber Naval hub, un nouvel espace dédié aux problématiques de cyber-sécurité créé en partenariat avec CEIS. Workshops et rencontres sur cette thématique auront lieu toute la semaine. Six sociétés dévoileront leurs innovations dans le domaine du Cyber.

A retrouver, également, l’espace SEAnnovation consacré aux start-ups et qui avait vu le jour lors de l’édition 2018. Une trentaine de jeunes pousses engagées dans les innovations technologiques navales exposeront sur cet espace avec des stands digitaux et des sessions de pitchs et de tables-rondes qui se dérouleront chaque jour sur Euronaval-Online.

Le Navire des Métiers accessibles à tous

On mentionnera enfin la présence en ligne du Navire des métiers, outil de la filière consacré à la promotion des carrières dans le secteur naval. Avec au programme des webinaires en live comprenant différents ateliers animés par des professionnels (experts métiers, ressources humaines, représentants industriels et opérateurs de formation) qui seront proposés en accès libre aux jeunes et étudiants du 20 au 22 octobre.

 

 

Euronaval 2020 - Euronaval-Online