Défense
CNN et CNIM désignés comme repreneurs des chantiers Gamelin

Actualité

CNN et CNIM désignés comme repreneurs des chantiers Gamelin

Défense

La Société Morbihannaise des Iles, regroupant CNN et CNIM, a été désignée vendredi dernier comme repreneur des chantiers Gamelin, placés en redressement judiciaire fin 2008. Le tribunal de commerce de la Rochelle a préféré le dossier des deux industriels à celui d'autres groupes, comme le Vendéen Ocea ou le Boulonnais Socarenam. Ces derniers ne souhaitaient, en effet, pas reprendre l'intégralité des activités de Gamelin
CNN (Compagnie Nationale de Navigation) et la CNIM (Constructions Navales et Industrielles de la Méditerranée) se sont engagés à maintenir les deux sites de Gamelin, celui de La Rochelle, avec 51 salariés, et celui de Saint-Malo, avec 26 personnes.
Spécialisés dans la construction de navires en aluminium, les chantiers Gamelin ont réalisés de nombreux bateaux à passagers puis ont livré, l'an dernier, le prototype du Landing-Catamaran (L-Cat), concept développé par CNIM pour remplacer les engins de débarquement d'ancienne génération actuellement en service dans de nombreuses flottes, comme la Marine nationale. Dans le cadre du plan de relance de l'économie, le ministère de la Défense a été autorisé à lancer le renouvellement de la batellerie des Bâtiments de Projection et de Commandement (BPC) et des Transports de Chalands de Débarquement (TCD). Selon le « Mindef », au printemps, quatre nouveaux engins devraient être commandés. Face à ses concurrents, CNIM espère que son concept novateur sera retenu.

CNIM | Toute l'actualité navale du groupe français