Marine Marchande
Collision en Corse : Les moyens antipollution sont entrés en action

Actualité

Collision en Corse : Les moyens antipollution sont entrés en action

Marine Marchande

La lutte contre la pollution a commencé. Après l’impressionnante collision, dimanche matin, du roulier tunisien Ulysse avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia, au large du Cap Corse, les autorités françaises et italiennes ont dépêché sur zone d'importants moyens. Plusieurs observations aériennes ont montré un « ruban discontinu de 20 km de long et plusieurs centaines de mètres de large », selon la préfecture maritime de la Méditerranée. Le volume de fuel de propulsion, de l’IFO (Intermediate Fuel Oil, moins visqueux que du fuel lourd), déversé à la mer n’est pas encore connu précisément. Ce qui est davantage certain, c'est que la dépollution va durer plusieurs jours et ce n'est qu'une fois que le combustible pourra être contenu qu'on envisagera de désencastrer les deux bateaux.

 

(©  MARINE NATIONALE)

 

 

Vue aérienne de la pollution (© MARINE NATIONALE)

Vue aérienne de la pollution (© MARINE NATIONALE)

 

Mais les navires antipollution sont déjà arrivés sur zone. L’Abeille Flandre est arrivée dès dimanche en provenance de Villefranche-sur-Mer. Le Jason, bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution a rallié dès la nuit suivante avec des moyens de lutte contre la pollution, et l’Ailette est arrivée hier avec, à son bord, des experts du CEPPOL, le centre d’expertises pratiques de la pollution. Côté italien, trois bateaux sont aussi sur place : le Nos Taurus et le Bonnassol depuis Gènes et le Koral depuis la Sardaigne. Un remorqueur portuaire de Bastia est également venu prêter main-forte. Un premier barrage anti-pollution a été posé par le Nos Taurus dès son arrivée puis repositionné avec l’aide du Falcon 50 de la Marine nationale. La dérive observée de la pollution est au nord-ouest, c’est-à-dire qu’elle s’éloigne de la côte corse.

 

L'Abeille Flandre au premier plan (© MARINE NATIONALE)

L'Abeille Flandre au premier plan (© MARINE NATIONALE)

Le Nos Taurus a été le premier à mettre en oeuvre un barrage (©  MARINE NATIONALE)

Le Nos Taurus a été le premier à mettre en oeuvre un barrage (©  MARINE NATIONALE)

 

Les circonstances de l’accident ne sont pas encore précisément connues. Le porte-conteneurs CLS Virginia, d’une longueur de 294 mètres, était au mouillage sur un haut-fond à 28 km au nord du cap Corse. Sans conteneurs à bord, il était en attente d’ordre de la part de son armateur. L’Ulysse, d’une longueur de 161 mètres, était en route depuis Gènes vers le port tunisien de Rades.

 

(©  MARINE NATIONALE)

(©  MARINE NATIONALE)

 

Pollution en mer et accidents