Divers
Colloque : La Mer, une chance pour la France... et les jeunes diplômés

Actualité

Colloque : La Mer, une chance pour la France... et les jeunes diplômés

Divers

Le groupe Sciences Po de la Mer organise, le mardi 13 avril à Paris, le second grand colloque du Club Sup Mer. Intitulé « La Mer, une chance pour la France », ce colloque a pour principal objectif de s'adresser aux étudiants des grandes écoles et universités dont les Groupes Mer et Marine de diplômés se sont fédérées au sein du Club Sup Mer (voir le programme du colloque en fin d'article). Leur but est de promouvoir les opportunités de carrière et faire connaître les enjeux liés à la mer ; tout en relayant de manière pédagogique et vivante la nouvelle Politique Maritime de la France issue du Livre Bleu. « Pour les diplômés de l'enseignement supérieur, la mer peut constituer une formidable opportunité de carrière pour les étudiants, car les débouchés potentiels sont multiples. La mer est devenue l'avenir de la terre. De plus en plus de grandes entreprises françaises et étrangères se tournent vers la mer. Ainsi, un certain « vernis maritime », sans en faire une spécialisation lourde, permettra aux cadres de ces entreprises de se différencier des autres », explique le Club Sup Mer, qui regroupe les Sciences Po de la Mer, Dauphine Marine, HEC Marine, ESCP Marine, Les Gadzards de la Mer, ENA Marine, Essec Marine, Centrale Métiers de la Mer, X Mer, Supelec Marine, Normale Sup Marine et Université Marine.

Les débouchés Maritimes pour les diplômés de l'enseignement supérieur

C'est par mer que s'effectue 95% du commerce mondial en volume. Pour cela il faut :

- Des navigants. La création de l'Ecole Nationale Supérieure d'Enseignement Maritime, qui succède aux Ecoles de la Marine Marchande et délivrera un diplôme d'ingénieur, reconnu par la commission des titres.

- Des sédentaires sensibilisés aux spécificités de l'environnement maritime (gestion des risques, problématiques environnementales, droit maritime, financement et gestion d'actifs maritimes, etc.)

- Des navires plus économes en énergie, plus propres, plus sûrs et plus intelligents. La recherche et l'innovation en construction navales seront coordonnées par le CORICAN, avec en